Le printemps est là ! Petits diagrammes dans le thème…

Bonsoir,

qui dit mercredi dit miyuki ! Je partage avec vous quelques diagrammes qui rendent hommage au printemps. Ils ont la particularité d’être petits minis et cela n’est pas anodin. J’ai conçu de plus grands diagrammes sur ce thème mais je n’ai pas le courage de les tisser (fainéantise ou vrai manque de temps, je m’interroge ?). Ce qui est sûr c’est que j’appréhende beaucoup de débuter un tissage voire de le finir et de me rendre compte qu’il est atroce (couleurs mal choisies, proportions incohérentes, défi technique irréaliste… les causes de plantage sont nombreuses). Et puis, je n’aime pas tisser un diagramme sur plusieurs jours. S’il est fini en deux heures, je suis déjà un peu au bout de ma vie. Vingt ou trente minutes, c’est le top du top pour moi.

SAUTE MOUTON LE BAZAR DE MILIPUCE

Cela demande parfois plus de travail pour créer un petit motif qu’un grand car la miniaturisation même sur logiciel exige pas mal de réflexion et de minutie (en tout cas pour moi). Le transfert d’images est souvent inutile ce qui me pousse à dessiner de petits schémas pour bien visualiser les détails qui doivent ressortir.

Parfois, je fais très très petit comme avec ce petit hérisson et puis j’ajoute des perles car le résultat ne me satisfait pas.

IMG_20180310_182347_459

Parfois, je fais très grand et je panique totalement à l’idée de tisser pendant des heures sans garantie quant au résultat final (je déteste les jeux de hasard, j’adore connaître la fin du film ou de la série avant de commencer à regarder le premier épisode, ça vous situe un peu l’ampleur du problème…)

Exemple avec cette mésange de taille honorable…

la mésange en vol le bazar de milipuce

devenue riquiqui

mésange mini

IMG_20180311_172414_309

Parfois, je me lance avec une idée en tête et j’avance à tâtons (en faisant appel aux créatrices du groupe FB « savoir créer son diagramme » pour valider telle ou telle modification… parfois je les embête juste pour une perle… et je ne leur dis même pas où se trouve la différence lol).

Exemple avec mes petits moutons… J’avais envie de faire un tissage mini, accessible pour les débutants et tout doux tout doux.

mouton noir le bazar de milipuce

 

Je travaille sur d’autres diagrammes printaniers et sur une ou deux petites variantes de mes moutons (je les adore et je les trouve très photogéniques… Dix photos et hop le tour était joué, contre mes 50 photos habituelles qui au final s’avèrent souvent bof bof)

moutons le bazar de milipuce 2MOUTONS LE BAZAR DE MILIPUCE

SAUTE MOUTON LE BAZAR DE MILIPUCE

 

 

Dessinons la mode en perles miyuki : mes participations

Bonjour,

je suis peu présente en ce moment ! Cela me désole car ce n’est pas faute de penser à vous et au blog. J’ai des brouillons d’articles en veux-tu en voilà mais je ne publie rien. C’est le désastre absolu niveau organisation. Et dire que j’avais pris de bonnes résolutions à ce sujet

Un petit article pour vous parler de ma participation au concours Instagram organisé par Perles and co et 3 créatrices de grand talent : Maellinet, Coeur-Citron et Lollipuce.

Je vous disais la dernière fois que mes consœurs du groupe « savoir créer son diagramme brick-stitch/peyote » me prennent pour une folle. Ma participation à ce défi créatif ou plutôt mes participations en sont responsables en grande partie (bon j’avais déjà quelques casseroles… disons que ça les a confortées dans leur idée que j’ai un grain). Parce que je les ai littéralement harcelées… Une, deux, trois…pis au final, j’ai arrêté de compter mes publications (une vraie maniaque… alors que je ne suis ni une fashionista… ni folle).

Je vous les montre (parce que tout le monde n’a pas instagram…)

la modeuse de la plage le bazar de milipuce2le bazar de milipuce dessinons la mode 2mode afro le bazar de milipucemode buste capeline le bazar de milipuce2mode dos petite noire le bazar de milipuce

mode dos nu le bazar de milipucecannes le bazar de Milipucedos nu le bazar de milipuce

le bazar de milipuce dessinons

Bon voilà

je suis un peu barré quand même

ah elles ont eu la gentillesse de sélectionner une de mes créations (la modeuse de la plage).

bon mon article n’a pas de chute (car le rôti est cuit et les estomacs sont vides !)

bises et à bientôt

 

 

Poupée Gorjuss : un petit diagramme pour les miyuki addicts

Bonjour,

j’ai quelques articles en cours que je n’ai toujours pas finalisés mais comme « procrastination » est mon second prénom, je vous publie aujourd’hui un article imprévu et qui a pour seule fonction de m’empêcher d’avancer sur des projets plus importants.

Comme je me sens coupable, je me rattrape en faisant bref.

Diagramme ci-après

poupée gorjuss le bazar de milipuce modif

 

Et si on la tourne un peu, c’est mieux

poupée gorjuss le bazar modif3

Pis voilà c’est tout !

Si vous la tissez, vous me faites signe hein ??!!

Bises

Quelles différences entre les grilles brick stitch et peyote ? Les licornes miyuki vous expliquent tout !

Bonjour bonjour

aujourd’hui, un article rapide et efficace ! Promis pas de blabla inutile. De la sobriété, de la modération, de la concision… Faut que je me rattrape parce que mes collègues du groupe « Savoir créer son propre diagramme brick stitch/peyote » me pensent folle. Il faut dire que je leur ai donné quelques bonnes raisons de douter de ma santé mentale.

La semaine dernière, Emilie alias Coeur Citron nous a lancé un petit défi à l’occasion de la sortie du livre Mes jolies licornes aux éditions Saxe. En quelques jours, une avalanche de diagrammes a déferlé sur le groupe et sur Instagram (#leslicornesmiyuki). Sur son blog, Emilie compilera dans un article toutes nos créations.

En travaillant sur mes diagrammes « licornesques », je me suis dit que c’était l’occasion idéale pour vous montrer les différences entre les grilles peyote et brick stitch (alors ce n’est pas une grande révélation mais comme certaines m’ont posé la question ces derniers mois, je me dis que cela peut toujours servir !).

Tout d’abord, une petite précision :il faut distinguer les techniques (peyote/brick stitch) et les grilles (peyote/brick stitch)

Une grille orientée en peyote peut se tisser avec une technique brick stitch et inversement. Il suffit de faire pivoter la grille à 90° et le tour est joué !

Une grille brick stitch se présente ainsi

grille brick stitch

Une grille peyote est donc identique à ceci près que son orientation est verticale.

grille peyote

Emilie nous a conseillé de ne pas hésiter à modifier l’orientation lorsque nous créons nos diagrammes et que nous bloquons. Cela s’avère quasi-systématiquement payant. Mais parfois, j’avoue que je grille quelques neurones et m’arrache tout de même les cheveux (pour pas grand chose…).

Dernier exemple en date : Samedi, j’ai réalisé une petite licorne avec une grille BS. Elle était mimi mais je pensais qu’elle pouvait être mieux. J’ai essayé de changer l’orientation pour voir si cela améliorait mon diagramme mais je n’ai pas réussi à faire ce que je voulais. J’ai réussi le lendemain en reprenant mon diagramme lama licorne pour le modifier en licorne toute simple. Finalement, les deux têtes de licorne sont toutes les 2 correctes mais chacune avec leurs points forts et leurs points faibles.

Je vous montre les deux côte à côte.

mini licornes par le bazar de milipuce

L’orientation de la grille modifie la forme globale de la création mais également les détails. Mes licornes étant très très petites, cela n’est pas flagrant pour les détails mais les différences de forme sont assez visibles.

Ce que j’apprécie sur le modèle BS c’est la forme du museau et sur le modèle peyote c’est le mouvement de la crinière. Les deux versions se valent (même si l’on peut préférer l’une ou l’autre et que j’ai un peu sous-doté l’une d’elle niveau corne). Cela n’est pas toujours le cas et certains dessins gagnent vraiment au changement d’orientation de la grille !

Je vous mets un exemple avec ma petite créole. A gauche la version en bs et à droite la version peyote.

J’avais créé la version bs et puis je n’étais vraiment pas satisfaite. La forme du visage n’était pas jolie et les cheveux ne me plaisaient pas. En plus, je souhaitais mettre de vrais anneaux pour faire les créoles et cela me semblait compliquer avec cette grille.

En modifiant son orientation, j’ai réglé tous mes problèmes !

femme créole le bazar milipuce
Les anneaux sont très moches non ? Il faudra que je les change !!!!

Bon en voyant ma petite créole, cela me rappelle que je galère pour les couleurs. Mais heureusement, je m’améliore petit à petit… à mesure que mon stock de perles s’enrichit de nouveaux coloris (et ouais je parle en rimes !!! bon je repars en vrille il est donc temps de vous dire A BIENTOT !)

BISES

Défi si si ça existe en miyuki ou pourquoi je me prends d’affection pour ces petites perles

Bonjour,

le blog tourne au ralenti en ce moment ! Les journées ne sont pas assez longues et mon ordinateur a été hors-service pendant plus d’une semaine (c’était l’angoisse mais cela m’a permis aussi de décrocher un peu).

Vous avez constaté que les projets autour des perles miyuki se sont enchaînés et que les articles consacrés au tricot, crochet ou autre bricolage se font de plus en plus rares.

Je vous explique aujourd’hui le pourquoi du comment je fais une fixette sur ces petits tissages.

Pour la faire rapide mais être exhaustive, remontons à mon enfance, mon adolescence et le début de ma vie d’adulte (et là vous vous dites « oh elle va encore nous prendre la tête ! »… et vous avez raison lol).

Durant plusieurs années, j’ai été une « touche à tout » qui aimait bien dessiner, qui faisait partie de la chorale du collège, de l’atelier vidéo ou encore du club de théâtre. Je n’avais pas beaucoup de talent mais cela me donnait l’opportunité de m’exprimer, de développer de nouvelles compétences, d’être en relation avec des personnes partageant mes centres d’intérêt et de découvrir le monde.

Depuis mon entrée dans la vie active et surtout depuis que je suis maman, ma vie se résume  au trio « voiture, boulot et maison ». Ayant la chance d’avoir un travail passionnant, un chéri d’amour qui porte bien son nom et des poulettes extraordinaires, j’y ai trouvé mon compte pendant de nombreuses années. Et puis voilà que le temps passe, les enfants ont moins besoin de moi et le travail devient moins central. Et après tant d’années bien camouflée dans ma grotte, difficile de trouver ses marques à l’extérieur. Il y a un an, j’ai créé le blog pour me secouer un peu, essayer de me sortir du train-train et d’une certaine forme de solitude au quotidien. Et cela a bien fonctionné mais de tous les sujets que j’ai pu aborder sur le blog, c’est celui des perles miyuki qui m’a donné le plus de satisfaction (et m’a vraiment sorti de mon trou ne serait-ce que virtuellement). Voici donc venu le temps du pourquoi-comment en 4 explications (pas trop relous) :

  1. je renoue avec une activité créative qui me rappelle mes années de gribouilleuse. Mon manque de talent et de technique est compensé par l’informatique et comme j’adore bidouiller sur ordinateur, je suis ravie.
  2. j’ai rencontré des personnes passionnées, promptes à échanger et à valoriser le travail d’autrui. J’ai fait de belles rencontres avec des « perleuses addicts » drôles, chaleureuses, bref extrêmement sympathiques (Emilie, Jennifer, Gaëlle, Nadia, Blandine, Colleen… je ne peux pas toutes les citer car la liste est trop longue !).
  3. Mon travail a été reconnu par deux sites de pro (instant je me la pète !!!) :  récemment, j’ai gagné le concours organisé par Créavéa avec mon petit éléphant amoureux et j’ai été contactée par le site Perles and co qui souhaitait utiliser mon diagramme lama (enfin c’est surtout grâce à Nadia et sa superbe customisation à retrouver ici).
  4. Argument pragmatique de chez pragmatique : les perles ne tiennent pas trop de place et lorsque je travaille je ne produis ni odeur, ni bruit et ne m’étale pas trop (enfin j’espère que toutes ces affirmations sont vraies !!).

Donc aujourd’hui, je vous présente l’un des petits délires issus de mon cerveau… Pour ma défense, j’ai été encouragée par d’autres (apparemment les créatrices ont toutes un grain… et le mien est semble-t-il plus gros que les autres).

Lollipuce a lancé sur Instagram un petit défi créatif hyper sympa et j’ai totalement craqué… sur sa création (une jolie petite fée licorne adorable !!!) et totalement craqué mentalement. J’ai produit trois diagrammes : deux en solo et un en collaboration avec Jennaya (page Facebook à découvrir ici !).

Attention car parmi les 3, il y en a un qui pique les yeux (et dont j’ai vraiment honte !!!!) mais comme le ridicule ne tue pas (et mon chéri d’amour peut vous le confirmer s’il se souvient de mes exploits dans un cinéma il y a 15 ans… et de tous mes instants « no comment » de ces 15 dernières années), je vous le présente.

lama flamingo frida licorne2 le bazar de milipuce
Je le mets en tout petit car c’est pas possible, j’ai trop honte !!! Je vous rassure je ne l’ai pas tissé
lama licorne par le bazar de milipuce
le lama licorne alias le BFF de la fée licorne
lama-licorne-coeur-lebazardemilipuce.jpg
un petit cœur  doré pour accueillir le fessier de mademoiselle la fée
chat licorne
le chat licorne (copain du chien licorne créé par Jennaya et première collaboration avec une autre créatrice)

 

Alors si vous pensez que je ne suis pas très saine d’esprit, je vous réponds sans sourciller (hein Frida ? mouais humour facile) : « attendez de voir ma participation au défi dessinons la mode miyuki « . Les organisateurs sont à deux doigts de porter plainte pour harcèlement !! Et comme mon image est déjà bien écornée, je vous en parle mi-mars !

Bonne soirée les amis

Biz biz biz