Amigurumi by Ms Eni : traduction française du Lama Luiza et petit concours

Bonjour bonjour,

Il fallait bien un petit lama pour me détourner de mes créations en perles et reprendre le crochet.

Sur Instagram, j’ai découvert les superbes amigurumi proposés par le blog Ms Eni (à découvrir en cliquant ici). J’ai totalement craqué sur son lama Luiza. Avec sa permission, j’ai traduit ses explications et je les partage avec vous sur le blog. J’ai fait quelques photos au cas où les mots ne suffiraient pas. Donc c’est parti pour un petit « roman-photo » contant les aventures de Miss Luiza !

lama ms eni le bazar de milipuce

Matériel :

Du coton et un crochet 3 mm

J’ai utilisé du coton et un crochet de la marque Rico-design. Concernant le coton, le choix de couleur est très attrayant et m’a fait tourner la tête. Le prix est abordable me semble-t-il. Il a tendance à se dédoubler mais il se crochète tout de même facilement. Je testerai d’autres marques pour vous faire un petit comparatif.

gamme couleur ricorumi

Les abréviations (Parce que parfois plus c’est court, mieux c’est…)

  • ch : chainette
  • ms : maille serrée
  • mc : maille coulée
  • : maille
  • dim : diminution
  • aug : augmentation
  • °….° : crocheter dans la même maille

Ce magnifique modèle proposé par Ms Eni se crochète en spirale donc tu ne fermes pas le rang avec une maille coulée (oui comme c’est traduit de l’anglais, aujourd’hui, cher lecteur, je te tutoie).

Patte (il en faudra 2)

  • R1 : cercle magique de 6 mailles
  • R2 à 5 : 6 ms
  • R6 : [2 ms, aug] * 2 (tu as désormais 8 mailles)
  • R7 : 8 ms
  • R8 : [aug, 3ms] *2 (10 mailles)
  • R9 : 10 ms

Pour cette première patte : à la fin du rang 9, fais une maille coulée pour arrêter  le travail.

Coupe la laine et laisse cette petite patte en attente.

pattes lama luiza ms eni le bazar de milipuce
les 2 pattes séparées
chainette patte 2
chainette de 4 mailles à la fin du rang 9 de la patte numéro 2
pattes reliées
relie les deux pattes entre elles

Fais la seconde à l’identique mais cette fois, tu ne fais pas de maille coulée à la fin car tu vas continuer à crocheter dans cette patte et la relier à la première en crochetant le  CORPS comme ceci:

  • R10 : ch de 4 m, une mc (dans la première patte), 9 ms, 4 ms (le long de la chaînette), 10 ms, 4 ms (le long de la chaînette de l’autre côté)

___ ici se trouve ton nouveau début de rang

  • R11 à 17 : 28 ms
  • R18 : 18 ms, 4 dim, 2 ms (tu as désormais 24 m)
  • R19 : 18 ms, 2 dim, 2 ms ( 22 m.)

___ utilise un marqueur pour le prochain rang

  • R20 : 15 ms, après cela joins dans la première maille après le marqueur (ce qui équivaut à la deuxième maille du rang) et continue le rang suivant. Ce sera le cou. Rembourres les jambes et le corps. Couds le dos.
  • R21 à 32 : 14 ms
  • R33 : dim* 7

Tu rembourres et tu fermes.

Queue:

Chainette de 4 m

Commence dans la deuxième maille de la chainette en faisant ceci :

2 ms, °3ms°, 2ms

Arrête le travail et couds la queue sur le popotin

 Oreilles  (2 fois)

Chainette de 5 m, commence dans la deuxième maille en faisant ceci :

3 ms, ° 3ms°, 3 ms

Arrête le travail et couds les oreilles mais avant tu peux un peu les aplatir pour leur donner la bonne forme.

Museau

  • R1 : cercle magique de 6 ms
  • R2 : [aug, ms] *3 (9 mailles)
  • R3 à 4 : 9 ms

Une maille coulée et hop tu coupes, tu couds le nez de la bête sur sa tête

La couverture

Une chaînette de 7 mailles, tu commences toujours dans la deuxième maille et tu fais ainsi :

  • R1 : 5 ms, °3ms°, 4ms, °2 ms°
  • R2 : aug, 4 ms, aug *3, 4 ms, aug *2

Une petite maille coulée et hop on coupe. Si tu veux, tu lui rajoutes des « pompons »

Plus qu’à broder les yeux et le nez !

lama et morceaux à coudre

Merci à Ms Eni pour ce superbe modèle que j’ai beaucoup aimé crocheter. Luiza est un très sympathique lama !

lama luiza ms eni le bazar de milipucelama ms eni le bazar de milipuce

Je vous avais parlé d’une surprise pour les « non-perleuses » à l’occasion du premier anniversaire du Bazar ! Parce que je tiens mes promesses même si j’ai du retard à l’allumage, l’heure est enfin arrivée de vous offrir un petit concours à la portée de toutes (et tous?). Et oui, pas de défi créatif mais le thème du lama sera respecté.

Je vais offrir à deux lecteurs le nécessaire pour crocheter Luiza, le lama. Le lot comprend deux pelotes de coton Ricorumi (une pelote beige et une pelote de la couleur de votre choix), un crochet Rico-design, du rembourrage et une aiguille.

Pour participer, vous devez être abonné au blog et laissez un commentaire sur cet article.

Le tirage au sort aura lieu le 28 avril prochain.

Bonne chance à tous.

DIY crochet : mon manteau oversize Phildar…

Bonjour,

un article mi-figue mi-raisin en ce dimanche pluvieux. Il y a déjà plusieurs mois je vous avais annoncé en grande pompe la liste de Mes projets modes pour cet hiver . En première place, figuré le manteau oversize de Phildar. J’étais hyper bien partie et puis j’ai calé lamentablement sur les finitions. Je vous le présente donc très très en retard et je vous explique l’origine de mon bug.

IMAG2081

Tout d’abord, un petit point sur le matériel

Le fil préconisé par Phildar est le Rapido présenté sur leur site comme un « Gros fil léger pour un tricot rapide et facile ».  Il se tricote avec des aiguilles de 7 mm.

Un fil rapide donc mais pas très économique. La pelote pèse 25 grammes avec une longueur de fil d’environ 40 mètres. J’imagine qu’à peine entamée, elle est déjà finie. Pour réaliser ce manteau en taille 42/44, il m’aurait fallu 29 pelotes soit un budget de 92 euros 80. Gloups !

J’ai donc opté pour un fil plus économique sur les conseils de la vendeuse : le PHIL LOOPING (100 grammes, 163 mètres, aiguilles 6 mm). Budget pour 8 pelotes = 32 euros 80.

Contrairement à mes habitudes, j’ai réalisé un échantillon. Les pièces à crocheter étaient immenses et je n’avais pas envie de me planter.

Côté Réalisation

Rien de compliquer. L’ouvrage monte vite grâce aux rangs de brides. Le PHIL LOOPING est agréable à crocheter et mon crochet ergonomique de la marque Primm a bien fait son job.

J’ai crocheté les pièces en 3 semaines en y consacrant environs 2-3 soirées par semaine (merci les soirées foot de chéri d’amour) et quelques heures le week-end (merci la pluie).

Deux points importants qui sont des règles de base au tricot comme au crochet  : la régularité des points et le respect des mesures.  Pour le premier, veillez à crocheter ou tricoter souplement et faites attention à la tension de votre fil. Pour le second point, ne lésinez pas sur le mètre ruban, comptez également les rangs et notez les sur un petit papier (cela vous évitera de devoir les recompter), marquez les emmanchures avec un fil de couleur.  Mieux vaut se prendre un peu la tête en amont de l’assemblage et s’éviter de fâcheuses erreurs.

IMAG2086

Le gros couac

Mon manteau aurait pu être fini en un petit mois. Seulement voilà, en assemblant les pièces, j’ai trouvé qu’il était vraiment très grand (bah ouais oversize c’est oversize, que vous vous dites). Je suis plutôt de taille moyenne (1 mètre 62) et un petit ajustement aurait été nécessaire. De plus, le fil Looping est un fil très léger et je crochète de façon plutôt relâchée.

J’ai donc pas mal réfléchi au problème pour finalement le laisser de côté. Et puis, je me suis investie dans d’autres projets pour l’oublier. Il m’a bien embêté ce manteau oversize et j’ai vécu ces dernières semaines avec un sentiment d’inachevé bien désagréable dans le cerveau.

Ce matin, j’ai finalement cousu la dernière poche et les revers des manches (il ne me restait vraiment pas grand chose à faire !). J’ai pris les photos pour l’article et hop, direction la machine à laver pour voir si un petit bain à 30° fait rétrécir la bestiole.

Je ne sais pas si je vais mieux dormir ce soir mais je sais que j’aurai bien chaud dans les jours à venir car il est costaud ce manteau (et puis je peux mettre trois couches de vêtements en dessous !).

IMAG2079

 

 

DIY crochet : un tour de cou pour homme (ou femme)

Bonjour,

comment allez-vous ? vous avez repris le travail ? peut-être profitez-vous encore des vacances ?

Je n’ai pas encore eu l’occasion de vous présenter mes dernières réalisations au crochet. Aujourd’hui, ce sera un tour de cou pour homme qui a garni la hotte du père Noël et, j’espère, fait plaisir à mon chéri (et mes beaux-frères).

C’est un projet très simple à réaliser, même pour les débutants et qui en plus est terminé en quelques heures (je n’ai pas chronométré mais je pense que j’en crochète un en 1h30 environ).

IMAG1822

Comme je n’ai pas pris des photos de pas à pas pour réaliser un tutoriel digne de ce nom, je vous ai déniché des vidéos et des explications photos des différents éléments techniques nécessaires.

Liens intéressants pour les débutants (et les plus expérimentés)


 

Chaîne Youtube Bergère de France  :

 

les Blogs crochet-plaisir et fleurs-applications :

 

Explications


 

  1. faire une chaînette de 58-60 cm (attention à ne pas faire trop long si vous souhaitez un tour de cou ajusté).
  2. relier les deux extrémités à l’aide d’une maille coulée
  3. crocheter un rang en maille serrée
  4. les rangs suivants : crocheter une mailler serrée uniquement dans le brin arrière de chaque maille (si cela vous semble compliquer, vous pouvez choisir un autre point telle que la maille serrée classique ou la demi-bride)
  5. crocheter jusqu’à obtenir une hauteur de 32 cm (plus ou moins selon vos goûts)
  6. replier l’ouvrage de moitié en le faisant rentrer à l’intérieur et mettre les bords l’un contre l’autre
  7. fermer les deux bords en les reliant par une maille coulée.

 

IMAG1950

J’essaierai de compléter l’article avec des photos explicatives dès que possible. Le tour de cou will be back !

Biz biz

Réaliser un turban au crochet : j’ai réussi !

Bonsoir tout le monde

je vous avais déjà parlé de mon coup de cœur pour le bonnet façon turban (ici) et j’ai fait bien des efforts pour m’en tricoter un. Mais deux mois après l’avoir débuté, il est toujours en plan sur mes aiguilles. J’aime le tricot mais j’avoue que depuis que j’ai découvert le crochet, j’ai beaucoup de mal à saisir ces grandes aiguilles encombrantes et blagueuses (ah la joie de remettre les mailles baladeuses une à une sur l’aiguille qui a glissé !).

J’ai donc cherché un tuto pour réaliser un turban au crochet et résultat : je n’ai rien trouvé. Alors soit je suis vraiment très nulle soit cela n’existe pas. Elodie, une copine « rencontrée » lors d’un concours FB, n’a pas trouvé alors qu’elle est une véritable serial crocheteuse qui maîtrise hyper bien l’anglais. Conclusion : je ne suis pas une grosse nulle mais je suis tombée sur un vide dans le monde du crochet.

Je le comble aujourd’hui en vous montrant mon turban réalisé au crochet pour l’anniversaire d’une amie (qui j’espère ne viendra pas sur le blog ce soir !! mais bon je ne pouvais pas attendre ! trop hâte de publier l’article !).

J’ai utilisé une grosse laine (à tricoter aux aiguilles 5.5-6) et un gros crochet (8 mm) pour un style bien cosy. La réalisation du rectangle a donc été très très rapide ! Mais évidemment, au moment de l’assemblage y a eu comme un problème car mon rectangle n’était pas très élastique sur la longueur et le bonnet était donc riquiqui. J’ai dû revoir les proportions.

turban le bazar de milipuce 3.jpg

Réalisation de la bande au crochet

Dans le tuto de Marie-Claire, il est indiqué de réaliser un rectangle de 95 cm de long sur 15 cm de large. Sur le blog Huguette Paillettes, Clémence préconise quant à elle de réaliser une bande d’environ 90 cm sur 9.5 cm.

Au crochet, je vous conseille les dimensions suivantes :

110 cm de longueur et 9.5 cm de largeur

La longueur équivaut ainsi à deux fois votre tour de tête.

Si vous préférez un bonnet plus ajusté mais plus « profond » : diminuez légèrement la longueur de la bande et augmentez un peu la largeur.

J’ai donc crocheté une chaînette de 110 cm. Pour réaliser des « côtes », j’ai ensuite crocheté ainsi :

rang 1 : maille serrée

rang 2 : maille serrée uniquement dans le brin arrière

(idem pour les rangs pairs suivants)

rang 3 : maille serrée uniquement dans le brin avant

(idem pour les rangs impairs suivants)

ATTENTION : débuter et terminer tous les rangs par une maille serrée classique (les coutures seront plus jolies).

 

Le nœud et les coutures

Je vous renvoie à l’excellent tuto de Clémence qui explique très bien cette étape.

Un conseil important : marquez bien les emplacements indiqués avant de vous lancer dans la réalisation du nœud et des coutures. Vous gagnerez du temps ensuite.

De plus, faites attention : les extrémités des bandes ne sont pas cousues ensemble mais bien sur le corps du bonnet.

turban de dos le bazar de milipuce.jpg

J’ai réalisé les coutures en utilisant un crochet très fin. Lorsque cela est possible, je préfère cette technique que je trouve rapide et facile.

IMAG1654

Et voilà il me reste à finir mon turban aux aiguilles ! Cela va être difficile de résister à l’appel du crochet.

IMAG0998
le mal-aimé (même sa photo toute floue traduit mon manque d’amour !)

 

 

 

Bonnet loose : modèle de Lidia crochet

Bonsoir bonsoir (ou bonjour bonjour),

si vous lisez régulièrement ce blog, vous savez que je suis légèrement obsessionnelle. Je flashe sur quelque chose et l’idée de le créer, de le customiser (ou de lui faire des trucs pas nets) ne me lâche plus. Sachez que je suis également la reine des girouettes : une obsession en chasse vite une autre et je me retrouve avec des encours en veux-tu en voilà !

IMAG0391.jpg

Début septembre, mon obsession s’appelait « manteau oversize« . Je me donnais un mois pour le mener à bien et franchement j’aurais pu le finir en à peine 20 jours si je n’avais pas fait un court séjour chez belle-maman et ses bonnets de la tentation. L’histoire est simple : belle-maman, nouvelle accro au crochet, produit en série de superbes bonnets en suivant les tutoriels de Lidia crochet tricot… et moi, je suis une vilaine envieuse ! La tentation était d’autant plus forte que la réalisation était annoncée par ma jolie maman comme ultra-rapide. Ce ne serait donc qu’une petite pause ??!!! Allez, le manteau peut bien attendre.

bonnet de belle maman le bazar de milipuce.jpg
Bonnet réalisé par ma belle-maman

Vous sentez venir les embrouilles ? Avec moi, « Vite fait »  rime toujours avec « couac couac ». Donc leçons à retenir : la queue de cheval augmente sérieusement le périmètre crânien, l’utilisation d’un mètre est fortement conseillée, le miroir est un ami, (tu n’es pas la reine de cœur de Tim Burton).

le bazar de milipuce bonnet loose

Vous l’aurez compris, après de longues heures de crochetage, j’ai enfilé la bête et ma tête de gl… s’est retrouvée dissimulée par un joli préservatif laineux.

IMAG0399
version 1

Allez, quand on a un seul neurone, on a dix doigts… Et c’est reparti pour un tour. Point positif : je connais le modèle par cœur. Autre point positif : bonnet moins grand égal bonnet plus rapide à crocheter !

J’ai fini mon second bonnet hier soir à minuit et en le découvrant ce matin, je constate qu’il est toujours un peu large ! Je reprends mon crochet et je me dis jamais deux sans trois. Et puis, après dix minutes, j’envoie valser le « tentateur ». Faut être un peu raisonnable, non ? Mon manteau ne va pas se terminer tout seul : il reste une pauvre manche à crocheter, faut y aller ma fille !

Et puis, je l’aime bien comme cela mon bonnet tombant.

Vous pouvez retrouver le tutoriel en vidéo en cliquant ici. Pour information, j’ai choisi de m’arrêter au rang 24 et de refermer à ce niveau. Cela donne un effet « béret » qui me convient plus.

Allez comme je ne suis pas à une situation honteuse près, je vous délivre un petit selfie.

bonnet le bazar de milipuce
le sourire un peu crispé de celle qui n’assume pas de s’afficher sur son blog, il est cadeau.

PS : j’ai oublié de préciser que pour la version 1 (celle qui dissimule entièrement mon visage), j’ai crocheté une chaînette de 96 mailles et pour la version 2 (un peu/beaucoup loose), j’ai crocheté 80 mailles. De plus, ma laine étant assez épaisse, j’ai utilisé un crochet 4 mm (et pas un 3 mm comme dans la vidéo).