Dessous de verre au crochet : les tranches de fruits de Repeat crafter me

Bonjour,

J’ai repris mon crochet pour un petit projet hyper simple et rapide à réaliser : des dessous de verre façon tranche de fruits.

J’ai trouvé les explications en anglais sur le blog de Sarah Zimmermann, Repeat crafter me.

En plus des tranches de citron, d’orange et de pastèque, elle propose également une pomme et une fraise.

imag5539.jpg
encore un gros craquage sur les cotons Ricorumi !

🍋 🍋 🍋 🍊🍊🍊

Matériel : du coton blanc, du coton jaune ou orange, un crochet 3.5mm, une aiguille à laine

R1 : avec le coton blanc / Dans un cercle magique, 12 mailles serrées (12),

joindre /Changer de couleur (jaune ou orange) / chaînette de 2 mailles

R2 : 2 brides dans chaque maille (24),

joindre, chaînette de 2 mailles

R3 : 2 brides dans la première maille, une bride dans la maille suivante, répéter tout le tour, joindre (36)

/ changer pour le blanc/ chaînette d’une maille

R4 : 2ms dans la première maille, 1 ms dans les 2 suivantes, répéter tout le tour (48), joindre

/changer de couleur/ chaînette d’une maille.

R5 : 2 ms dans la première maille, 1 ms dans les 3 mailles suivantes, répéter tout le tour (60), fermer. (Dans la version de Repeat Crafter me, le dernier rang ne comporte pas d’augmentation).

Rentrer les fils, réaliser les quartiers avec le coton blanc.

Pastèque

Matériel : du coton rose, du coton blanc, du coton vert et un peu de coton noir, un crochet de 3.5 mm et une aiguille à laine

R1 : avec le coton rose / faire une chaînette de 2 m, lier pour former un cercle, dans le cercle, crocheter 12 brides (12), joindre, chainette de 2 m.

R2 : 2 brides dans chaque maille (24), joindre, chainette de 2 m

R3 : 2 brides dans la première maille, 1 bride dans la maille suivante, répéter tout le tour (36), joindre, changer pour le coton blanc, une chaînette de 1

R4 : 2 ms dans la première maille, 1 ms dans les deux mailles suivantes, répéter tout le tour (48), joindre, changer pour le coton vert, chainette de 1

R5 : 2 ms dans la première maille, 1 ms dans les trois mailles suivantes, répéter tout le tour, fermer (60)

Rentrer les fils et réaliser les pépins avec le coton noir.

Et voilà, je crochète un autre petit dessous de verre spécialement pour mon homme. Je vous montre cela bientôt.

Biz

Le chamois était en folie ou l’histoire de mon miyuki faux-pas

Bonjour

hier je partageais avec vous fièrement le diagramme de mon chamois. Et aujourd’hui, grosse grosse déconvenue en le regardant de plus près. L’euphorie d’avoir achevé un projet sur lequel j’avais consacré beaucoup de temps a laissé place à un gros chagrin. Mais bon comme il faut apprendre de ses échecs et que vous avez été nombreux à m’envoyer de gentils mots pour me dire que mon chamois était mignon, je vous dis ce qui cloche dans cette première version.

Tout d’abord, non celles qui m’ont fait des compliments n’ont pas tout faux. Mon petit chamois a son charme malgré ses défauts. Mais alors vous vous demandez « pourquoi nous prendre la tête avec son histoire si ce n’est pas si pire que cela ? » (oui vous devez parler mieux la France que moi mais là je suis au bout du bout).

Alors, je veux seulement être honnête envers moi, envers vous et partager un truc bête comme chou mais que l’on peut vite oublier dans n’importe quel domaine : à vouloir trop bien faire, on en oublie l’essentiel !

J’avais l’ambition de travailler sur les couleurs (mon gros point faible/mon gros complexe). Dès la conception, j’ai focalisé sur cela et au lieu de me concentrer sur les formes et les proportions, je me demandais « mais quelles couleurs vais-je bien pouvoir utiliser ??!!! ». J’en ai même abandonné le diagramme de trois quart face que j’avais commencé.

Bref, mon diagramme a pêché par manque de cohérence : yeux placés trop haut, hypertélorisme et tête émaciée lui donnaient un air arrogant (ou drogué ?).

Hier, j’ai mis de côté ma sensation « euh y a un truc chelou » en rejetant la faute sur la photo, l’éclairage, la sélection naturelle qui avait tout de même affublé cette pauvre créature d’une tête vraiment étrange… Il n’y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir et après toutes ces heures à tisser, défaire et recommencer, j’avais juste envie de publier et de me dire que j’étais contente du résultat.

C’est en voulant publier un post sur le groupe Facebook « savoir créer son diagramme » que j’ai identifié les problèmes (et j’ai regretté de ne pas avoir demandé leur avis aux copines du groupe qui sont toujours de bons conseils). Je n’ai pas publié mon post (trop honte !) et je me suis littéralement ruée sur mon ordi pour tenter de rectifier au plus vite et surtout publier l’article de la rédemption (ou pas car après tissage du diagramme modifié bah y a toujours des trucs à redire…).

Bon il est temps de vous montrer mon chamois modifié, corrigé, lifté (mais qui a perdu des couleurs snif).

lebazardemilipucechamois.jpg

chamois modif le bazar de milipuce

le bazar de milipuce chamois en folie

 

La morale de l’histoire est que si vous souhaitez vous lancer dans la conception de diagrammes, il ne faut pas avoir de complexes ! Essayez, corrigez, réessayez mais surtout demandez l’avis d’autres créatrices car après un certain nombre d’heures passés sur un motif, il devient difficile de voir ses défauts.

A bientôt

 

Vacances en miyuki : chamois en folie

Hello

Aujourd’hui, Je partage un diagramme de chamois de face (que j’ai tissé) Et un diagramme de chamois de 3/4 que je n’ai pas tissé.

J’ai commencé à travailler sur le second (qui donc était le premier) mais j’ai bloqué Sur les couleurs. La forme générale était globalement bonne mais les couleurs… Pfffffff, gloups, arggghhhh !

J’ai donc travaillé sur le premier (enfin le second) Et en préparant les images pour l’article je suis revenue sur le chamois délaissé et paf je l’ai fini en cinq minutes. C’est rageant parce qu’il me plaît plus mais je n’ai plus le courage de le tisser (marre de marron, du crème et du noir… Je frôle l’overdose).

2018-07-19-17-35-50.jpg

 

2018-07-19-18-52-19

Pour la petite histoire, Le chamois me rappelle mes vacances de l’été dernier. Saint-Gervais, de la pluie, des températures automnales mais de chouettes vacances !

À bientôt pour un séjour à la mer

PS : je n’arrive pas à écrire mes articles sur l’ordinateur (problème de connexion pourrie et autre). Sur mon petit écran de téléphone, J’ai oublié d’écrire deux ou trois petites choses.

J’ai essayé d’apporter un soin particulier aux couleurs de ce motif et j’ai bien bien bien galéré 😂

J’ai fait avec les moyens du bord et je dois dire que je n’ai plus vraiment à me plaindre car j’ai désormais quelques références en stock… Le problème est que je n’ai pas toujours commandé avec discernement car je ne maîtrisais (maîtrise) pas les différences de textures et finitions. Et puis j’ai des références assez similaires parfois… Bref, Si j’ai réussi à composer avec ce que j’avais sous la main pour la fourrure de la bête, J’ai beaucoup tâtonné pour les yeux. À la base, Je voulais une teinte très proche de la réalité, à savoir un marron ou un ambre très lumineux mais cela ne ressortait pas. J’ai testé un gris et ça n’a pas collé.

IMAG5352

 

J’ai donc opté pour des verts dont je ne connais pas les références exactes (offerts par Perles and CO dans le cadre du concours dessinons la mode en miyuki )

Je vous montre de plus près ces deux nuances (les références indiquées plus haut sont supposées mais sans garantie !)

IMAG5402

 

 

Vacances, j’oublie tout mais pas mes miyuki !

Hello

une grosse envie de farniente et de fraîcheur pour mes vacances ! Bon, le programme est tout autre : travaux, travaux, travaux et si on bosse bien, on pourra se détendre un peu.

Je poursuis donc ma vie par procuration à travers les miyuki. Me voici donc les fesses (ultra amincies lol!) dans la piscine.

farniente le bazar de milipuce2

farniente le bazar de milipuce

La peau est un peu palote et se distingue mal du blanc mais cela me représente bien (hihihi)

Bises et à bientôt