Mes projets mode pour cet hiver : tricot

Bonjour chers gentils lecteurs, 

alors cette rentrée ? Pas trop difficile ? Moi, je me remonte le moral en fouinant sur les blogs, les magazines et Pinterest à la recherche de jolis patrons à réaliser. Et nouveauté de la rentrée, je prospecte dans les catégories « Tricot », « crochet  » et… « COUTURE » !!! Parce que oui, ça y est : j’ai ma SilverCrest ! Ma mésaventure « couturesque » se conjugue désormais au passé. A moi, les joies de la confection maison.

Après mes bonnes résolutions sportives, je vous parle donc de mes projets créatifs et plus particulièrement de mes projets Mode en tricot/crochet (je vous présenterai mes projets couture plus tard, faut déjà que j’apprivoise la bête qui est toujours dans son carton ! Elle m’impressionne trop).

Cette année, j’ai décidé de confectionner au maximum mes vêtements et accessoires de mode. Cela va me demander pas mal de temps et de motivation mais les bénéfices seront à la mesure de mon investissement (enfin, j’espère). Tout d’abord, j’aurai des vêtements de bonne qualité, avec de belles finitions (tout au moins pour le tricot parce que pour la couture je ne m’avance pas trop !) et j’espère peu coûteux. Enfin, j’aurai une garde-robe à mon goût, sur-mesure et qui durera probablement plus d’une saison.

Je vous montre les modèles qui me font envie. Et comme je suis maman de 2 petites filles, j’ai également prévu quelques confections pour les poulettes.

TRICOT

Le manteau 3/4 oversize de chez Phildar

Je l’ai vu sur le blog de Aiguille Coupon Ciseaux et là je suis tombée amoureuse de la veste et de l’idée de réaliser une grosse pièce au crochet (parce que les amigurumi et compagnie c’est très mignon mais ça n’habille pas son homme !)

manteau oversize phildar
Manteau oversize de chez Phildar

Le catalogue oversize date un peu mais il reste disponible à l’achat sur le site Phildar et aussi dans certaines boutiques. Le dos est déjà terminé et j’espère pouvoir tenir le rythme pour me nicher dans ce gros manteau au plus tard mi-octobre (je compte donc le réaliser en un mois maximum). Je n’ai pas opté pour le coloris de la photographie mais pour un gris foncé (le point fantaisie est moins mis en valeur mais j’avais envie d’un coloris indémodable… enfin surtout qui me plaira encore dans 2-3 ans !). Je vous montre le résultat très vite.

 

Un poncho pour les poulettes (de chez Phildar)

En allant chercher mon catalogue oversize, j’ai fait un petit tour dans la boutique. Les mini-catalogues nouvellement sortis m’ont fait de l’oeil et j’ai craqué sur le n°674 qui propose de très jolis modèles pour les enfants.

poncho phildar
crédits photo Phildar

J’ai trouvé que le poncho était le projet idéal pour faire plaisir aux poulettes :

  • hyper-simple à tricoter  (et donc hyper simple à tricoter 2 FOIS!),
  • tendance grâce aux franges
  • chaud mais pas trop couvrant pour mes deux miss qui ont toujours le thermostat à fond.

Si j’opte pour la qualité PHIL LOOPING, le plus difficile sera de choisir le coloris. Les 28 couleurs disponibles sont toutes plus belles les unes que les autres (j’aime particulièrement les tons pastels). 

Le pull court au point mousse (toujours Phildar!)

 

Bon, une fois que j’aurai achevé les deux ponchos, j’aurai bien mérité de penser à moi, hein ??!!

Je veux un gros pull facile à tricoter, à porter et bien chaud. Et j’ai trouvé mon bonheur dans le catalogue oversize de Phildar.

pull point mousse
crédit photo Phildar

 

Les petites pièces

 

Côté accessoires, il me faut tricoter de nouveaux head-bands car ceux réalisés l’année dernière ont été volés par les poulettes (vous pouvez retrouver les explications ici et si vous pouvez faire preuve d’indulgence ce serait gentil. Mes premiers articles étaient loin d’être au top !) .

J’aimerai également tester le modèle de turban rétro vu l’hiver dernier sur Pinterest et qui est resté à l’état d’envie. 

turban-des-petits-hauts
photo Marie-Claire Idées

Voilà pour mes envies tricot/crochet de cet automne. D’autres modèles viendront certainement me titiller les aiguilles dans les mois à venir. Mais je veux au moins réaliser ces quelques modèles.

Je vous retrouve vite pour vous présenter mes projets COUTURE.

A bientôt mes gentils lecteurs

PS : vous remarquerez qu’aujourd’hui les illustrations sont de grande qualité… normal, elles ne sont pas de moi (d’ailleurs, j’espère que je n’aurai pas de procès aux fesses ?? je n’ai pas envie de me fâcher avec Phildar et Marie-Claire Idées). J’ai trouvé la photo mise à la une sur Pixabay. Vous trouverez toutes les œuvres de cette photographe sud africaine en cliquant ici.

Housses de coussin tricotées… Tendresse et économies. 

J’avais conclu mon article sur le relooking des chaises bistrot par l’annonce d’un nouveau projet: tricoter des housses pour habiller deux trucs marron appelés coussins et ainsi  rendre plus douillettes les chaises de mes poupettes.  

Après 3 jours de tricotage sporadique, je vous présente le résultat d’une première housse.  N’ayant pas de patron, j’ai pas mal improvisé et surtout un peu (beaucoup) démonté mon ouvrage.  Pour la première partie, je n’ai pas rencontré de difficultés mais pour la seconde, j’ai voulu réaliser un coeur chiné mais malgré toute ma persévérance le résultat était vraiment bof. Au final, cette première housse est unie mais elle est agrémentée de deux coeurs en relief. 

Dans le titre,  je parle de tendresse et économies.  Alors tendresse pour les deux coeurs et économies pour le prix (et pas pour le temps compte-tenu du nombre de fois où j’ai dû recommencer le second coeur !). 

J’ai acheté la laine chez Action pour 0,99 centimes la pelote. Deux pelotes  sont nécessaires pour une housse de 40 sur 40. Alors certes, la qualité n’est pas extraordinaire: le fil est 100% acrylique mais je ne compte pas garder ces housses 10 ans. Pour 1,98 euros, ma petite housse tient son rôle: réchauffer le popotin d’une poupette affairée à son bureau.  

Rapides explications: 

Tricoter avec des aiguilles numéro 8

Le fil est doublé.  

Monter 48 mailles 

Réaliser les premiers rangs au point mousse 

Tricoter ensuite en jersey.  

Au tiers du coussin, débuter le motif coeur au point mousse ou en inversant le jersey (le motif est disponible sur le site prima.fr ou en cliquant ici

Reprendre le jersey.  

A environ 38 cm, tricoter au point mousse environ 8 rangs. 

Puis Tricoter cette seconde partie comme la première.  

Terminer par quatre ou cinq rangs de mousse. 

Sur les photos ci-dessus, vous avez le motif version jersey et le motif version point mousse.  

Voilà, il me reste à tricoter la seconde ! 
En bonus la preuve en image de mon « détricotage  » intensif 

Trendy châle le retour… Et il est devenu bicolore ! 

Il y a 6 jours je publiais fièrement un article pour annoncer la réalisation de mon second trendy châle .  Et comme je ne m’améliore pas en vieillissant,  j’aurais dû me douter que ce nouveau châle malgré toutes ses qualités (sa couleur et son aspect plus folichon que le premier) ne résisterait pas à mon côté obsessionnel.  

Premier point de déconvenue: j’avais choisi de faire deux augmentations par rang en fin de travail et l’aspect était vraiment désagréable. J’ai pris sur moi pendant cinq jours et puis je n’ai plus réussi à me contrôler et j’ai fini par détricoter mon malheureux trendy sur dix centimètres.  J’ai retricoté cinq centimètres rapidement avant de me rendre compte qu’une maille s’était échappée. Impossible de rattraper cela joliment. Hop hop hop, je re-détricote et re-retricote. 

Le second point qui me déplaisait était la longueur de mon trendy. Pas assez enveloppant à mon goût.  Evidemment je n’avais pas assez de laine pour lui donner plus d’ampleur.  Au supermarché, j’ai dégoté une pelote de même qualité mais dans un colori différent.  

Et voilà comment mon trendy châle à peine fini est repassé sur mes aiguilles circulaires pour un relooking. 

Le bonnet super chat

 

Il y a deux mois j’ai tricoté un bonnet Zsa Mask (lien en cliquant ici).

wp-1488112944270.jpgwp-1488113300188.jpgwp-1488113137286.jpg

Je l’ai fait en rose et en noir en fonction des désirs des supers héroïnes.

Elles sont trop mignonnes et adorent porter leur bonnet… Même plus besoin de se fâcher !

Je vais devoir trouver une solution de remplacement pour les beaux jours car se déguiser quotidiennement c’est trop la classe.

Tricoter un headband…différents modèles avec torsades 

Le headband est l’accessoire parfait pour se lancer en tricot ou pour utiliser des restes de laine. Réaliser un headband, c’est aussi l’occasion rêvée pour essayer de nouveaux points ou pour tenter une première torsade. 
Voici donc trois modèles de headband à reproduire ou à consulter pour trouver l’inspiration si vous souhaitez réaliser une petite torsade par-ci par-là. 
Le premier modèle style hippie est réalisé au point de blé, au milieu du bandeau une double torsade permet de rétrécir la largeur. 
Le headband suivant est réalisé au point mousse et une torsade un peu différente serre encore le bandeau en milieu d’ouvrage. 

C’est parti pour les explications.  Evidemment les tailles sont à adapter à votre tour de la tête.  Le mieux étant de prévoir un bandeau légèrement plus petit pour qu’il ne tombe pas à chaque mouvement de tête. 

Headband gris 

Tricoté avec un reste de laine, des aiguilles 6 et une aiguille à torsade 

Monter 12 mailles 

Tricoter au point de blé pendant 24 cm 

Le point de blé se tricote ainsi: 

Rang 1: *m.endroit, m.envers* sur tout le rang 

Rang 2: tricoter les mailles comme elles se présentent 

Rang 3: *m.envers, m.endroit * sur tout le rang

Rang 4: tricoter les mailles comme elles se présentent

Répéter ces 4 rangs. 

A 24 cm, tricoter les trois premières mailles au point de blé, les 6 mailles suivantes à l’endroit, les 3 dernières au point de blé 

Au rang suivant,  trois mailles au point de blé,  six mailles envers,  trois mailles point de blé 

Rang suivant, trois mailles point de blé, six mailles endroit,  trois mailles point de blé 

Rang suivant: former la torsade: tricoter 3 mailles point de blé,  faire glisser les trois mailles suivantes sur l’aiguille à torsade et la passer derrière l’ouvrage, tricoter les trois mailles suivantes à l’envers puis les trois mailles mises de côté également à l’envers,  finir le rang en tricotant les dernières mailles au point de blé 

Tricoter deux rangs selon le même schéma c’est-à-dire point de blé de chaque côté et jersey au milieu 

Puis former une nouvelle torsade en tricotant 3 mailles point de blé,  mettre de côté les 3 mailles suivantes sur l’aiguille à torsade et la laisser sur le devant de l’ouvrage,  tricoter les mailles suivantes à l’endroit puis les mailles réservées à l’endroit,  finir par les trois mailles au point de blé.  

Tricoter trois rangs avec le jersey au milieu Puis reprendre le point de blé sur l’ensemble des rangs. 

A 50 cm environ arrêter le travail et coudre les deux extrémités.  

Headband noir et doré 

Tricoté avec deux pelotes une noire et une noire et dorée,  deux aiguilles numéro 5 et une aiguille à torsade.  

Monter 16 mailles 

Tricoter au point mousse c’est-à-dire toujours à l’endroit 

Au milieu du travail soit environ 25 cm pour une taille adulte, tricoter les six mailles du milieu en jersey et après trois rangs former une première torsade puis encore deux torsades tous les 4 rangs.  Tricoter encore trois rangs en jersey puis reprendre le point mousse.  

Le dernier headband est tricoté en Côte 1-1 et une seule torsade est formée au milieu du bandeau. C’est donc le plus simple. J’ai monté 24 mailles.  La torsade est réalisée avec les 16 mailles centrales.  Il suffit de mettre 8 mailles sur l’aiguille à torsade et de les laisser sur le devant du travail pour tricoter les 8 mailles suivantes et ensuite de tricoter les mailles laissées à l’abandon.