DIY: des cache-pots au look ciment 

Lors d’une visite éclair chez Action, j’avais louché sur un flacon de peinture à effet mais j’étais trop occupée par la recherche de la chalky paint pour m’arrêter. J’ai donc trouvé la chalky (malheureusement pour mon meuble d’angle pour un résumé de mes déboires c’est par Ici) et j’ai gardé dans un coin de mon cerveau l’image de ce flacon énigmatique.

Et puis, je vois il y a quelques jours sur le blog de Loïcia Itréma la customisation d’un pot en argile avec de la peinture effet pierre (lien en cliquant Ici ) et je me dis que l’énigme est résolue.  Comme le résultat était vraiment top et trop mignon (le sous-titre de son blog est Do It Yourself et Mignonneries et c’est très bien choisi),  je me suis dit que j’allais tenter l’aventure (oui je prends peu de risques dans la vie !). Par contre, sa peinture était en aérosol et celle d’Action en flacon. J’ai donc fait un tour chez Noz pour tenter de trouver le même aérosol mais sans succès. Direction Action et évidemment la peinture que j’avais vu n’était pas du tout effet pierre mais effet ciment.  Je me suis dit qu’au moins je ne copierai pas sur les voisines !

Le matériel:

  • Pot (55 centimes chez Noz)
  • Peinture à effet béton (2,99 euros chez Action
  • Pinceau

Réalisation

  • on applique la peinture avec le pinceau à deux reprises et le tour est joué !
  • L’effet est vraiment sympa et donne un aspect matériau brut qui passe dans n’importe quelle décoration intérieure.

    Cette peinture s’applique aussi sur le verre.  J’attends de trouver le bon support et je teste. Le flacon est à peine entamé !

    A bientôt et n’hésitez pas à me contacter si vous avez des questions.

    Vous pouvez me suivre sur Facebook et instagram !

    Penser aux anniversaires grâce au calendrier perpétuel : DIY

    Après plusieurs jours de disette, je publie enfin un nouvel article. J’ai commencé ce projet pendant les vacances et évidemment en reprenant le boulot je n’ai pas eu le temps de poursuivre.  Comme vous l’avez deviné en lisant le titre, j’ai fabriqué un calendrier perpétuel avec mes petites mimines. 

    Le calendrier perpétuel fait partie de ces objets multi-fonctions qui me tapent dans l’œil lorsque je traîne sur Pinterest : il permet d’afficher les anniversaires des êtres chers, d’aider mes neurones fatigués, de décorer mon pan de mur blanc et tristounet… mais surtout d’utiliser une étagère en bois délaissée dans le garage et qui ne regagnera jamais la chambre des filles. Et moi les trucs qui ne servent plus à rien m’énervent… Mais je n’arrive jamais à les jeter sauf s’ils sont cassés, moisis ou les deux. 


    Voici la liste du matériel utilisé :

    • Une planche  (ici donc la fameuse étagère que j’ai coupé à l’aide d’une scie sauteuse pour obtenir les dimensions souhaitées… entre nous, j’adore la scie sauteuse et toutes les occasions sont bonnes pour m’en servir !)
    • des crochets à vis
    • des attaches métalliques ou en laine ou en ficelle (j’ai utilisé du fil de fer qui traînait dans mon garage…oui mon garage est un vrai capharnaüm. C’est désolant mais bien pratique lorsque l’on aime recycler, détourner, ne pas jeter!)
    • des cœurs en bois (achetés à carrefour. Ils se trouvent dans le même rayon que les porte-manteaux). Pour une version plus économique il est possible de découper des ronds, des carrés et des coeurs dans du carton ou dans des chutes de bois
    • Une feuille de papier carbone 
    • De la peinture, du vernis et des pinceaux 
    • Un crayon à papier 
    • Un feutre posca 
    • De la ficelle 
    • Une pince coupante si vous utilisez du fil métallique 
    • Une perceuse et une mèche à bois fine (le fil métallique ou la laine doit pouvoir passer dans le trou tout de même !)

          Etape 1

          Positionner vos éléments afin de déterminer la longueur de la planche nécessaire en fonction de l’espacement souhabité. 

          Mon support mesure 52 cm et les crochets sont espacés de 4 cm. 

          Etape 2

          Peindre la planche.  J’ai utilisé de la chalky paint.  Deux couches suffisent. 

          Etape 3 

          Fixer les crochets en ayant préalablement marqué les emplacements à l’aide du crayon à papier 

          Etape 4 

          À l’aide du papier carbone, transférez votre texte.  

          Etape 5

          Avec un pinceau fin, peindre par dessus le transfert. Deux ou trois couches sont nécessaires selon la couleur choisie. Appliquer le vernis ou le protecteur. 

          Etape 6 

          Percer les coeurs,  inscrire les prénoms et les chiffres à l’aide du feutre posca, les vernir en veillant à ne pas reboucher les trous ( utiliser un cure-dents si besoin). Une fois secs, les attacher. 

          Les accrocher sur les différents crochets. 

          Etape 7

          Visser deux crochets en haut de la planche et attacher une ficelle.  

          Et voilà le travail !