Le Puy-du-fou…la plus belle journée de la vie de Poulette numéro 2

Comme l’indiquait mon compte Instagram, samedi dernier c’était le Jour 3 des Kesi Crazy Days (j’y consacrerai un article dans très peu de temps !) et la sortie au Puy-du-fou en mode comité d’entreprise (donc entièrement organisée, entièrement gratuite, entièrement Youpi youpi eh).

En partant direction la Vendée, je ne savais pas trop à quoi m’attendre. Déjà en bonne nulle en géographie, je n’avais qu’une vague idée de la localisation du Puy-du-Fou. Et puis, je n’avais jamais vu de reportages sur le sujet et je n’avais pas fait de recherches sur internet (entre le Challenge des Makers, le Projet DIY et les KCD, je n’ai même pas eu le temps d’y penser). J’ai fait confiance aux petits chanceux autour de moi qui avaient déjà tenté l’aventure et dont les avis étaient tous très mais alors très positifs !

Le voyage étant organisé de A à Z, j’ai mis mon cerveau en pause. Mon unique mission : préparer les sacs à dos et le pique-nique du soir ! Mon unique préoccupation : la météo. Et là, c’est mitigé. Mon smartphone annonce de « rares averses » le matin et du « soleil » l’après-midi. Autant dire qu’il faut parer à toutes les éventualités… et se charger comme des bidets.

Comme je suis en mode tuto 24h/24, je commence mon débriefing sous cette forme.

Matériel

  • un bus ou tout engin roulant/volant pour vous rendre sur les lieux
  • une glacière (achetée la veille à la fermeture du supermarché. et oui, je suis méga-organisée !) si vous pique-niquez
  • des aliments à votre goût (pour remplir la glacière)
  • des sacs à dos
  • des bouteilles d’eau
  • des collations
  • des vêtements pour vous protéger (casquettes, lunettes de soleil, imperméables,…)
  • de la crème solaire
  • des chaussures confortables (et antidérapantes)

Étapes

Le trajet

Rendez-vous à 5h30 pour un départ à 6h. Comptez 3h30 de trajet sans pause (évidemment en fonction de votre point de départ ce temps peut varier).

Petite réflexion de maman : Bizarrement, le réveil des deux miss s’est fait sans cri ni menace et elles se sont préparées façon Arturo Brachetti. Ça peut être une piste pour tous les parents : demandons la création d’une école Puy-du-Fou pour mettre un terme aux prises de tête matinales (ça marche aussi avec le zoo, la visite de château, les parcs d’attraction, une journée à la mer…ça semble moins efficace avec les ados).

6h30 :  Ambiance « collégiens en goguette » au fond du bus. Ça discute beaucoup, ça rigole encore plus. Nous sommes peu nombreux et nous pouvons nous étaler.

Évidemment, tout le monde s’est levé à 4h du matin et un petit roupillon s’impose. Du coup, le trajet passe assez vite sauf pour le copain dont le système vestibulaire et l’estomac ont décidé de se prendre la tête.

9h : Une petite pause sur une superbe aire d’autoroute (des espaces verts de folie), un chocolat chaud pour se requinquer et nous prenons de nouveau la route. Nous sommes tout proches du parc.

Un peu avant 10h : arrivée au Parc.

DSC_0270

Le soleil est au rendez-vous et seuls quelques nuages gris gâchent le bleu du ciel. Et là, c’est le gros dilemme : prendre les coupe-vents ou ne pas les prendre ? Je laisse mon pull dans le car mais je prend mon coupe-vent (un poil encombrant) et ceux des filles (que je bourre dans mon sac à dos). Bien sûr, numéro 1 fait la tête lorsque je lui impose de prendre son gilet et numéro 2 me largue le sien vite fait (je tasse dans le sac à dos façon Mary Poppins). Dans les rangs, certains se plaignent d’avoir oublié leurs lunettes de soleil ou leur couvre-chef. Autour de moi, c’est ambiance nu-pieds, débardeur et pantacourt. Ma parka autour de la taille, je me dis que je vire « veille mémère toujours en stress » et numéro 1 semble penser comme moi.

Nous arrivons pour l’ouverture et il y a déjà du peuple. Avant d’entrer, les personnes munies de sac à dos passent à la fouille et les autres sous les portails. C’est plutôt rapide. A l’entrée, pas d’attente car nous avons nos billets.

Vers 10h, nous sommes dans la place…Les choses sérieuses peuvent commencer.

Le choix du programme

Notre petite troupe se met très rapidement d’accord sur ce que nous voulons voir.

DSC_0321[1].JPG

Après un rapide coup d’œil au horaires des spectacles et au plan, le verdict tombe : ce sera Le secret de la lance, Mousquetaire de Richelieu et le bal des oiseaux fantômes. Le rendez-vous au restaurant est prévu à 13h15.

DSC_0320[1]

Les spectacles (partie 1)

En extérieur ou à l’intérieur, les infra-structures sont énormes et l’organisation est digne d’un mécanisme d’horlogerie.

Nous n’avons pas rencontré de difficultés : pas ou peu d’attente pour entrer dans les salles et une fois, installés nous profitons des petites animations prévues pour faire patienter les spectateurs (et franchement, ça marche très bien! Et ça met vraiment dans l’ambiance!).

DSC_0009_8.JPG
Le secret de la lance

Les trois spectacles de cette matinée étaient … grandioses ! La mise en scène est à tomber et les surprises sont réelles ! Je ne vais rien vous révéler des histoires ou de la scénographie car il faut vraiment se laisser prendre et emporter. Pour vous donner un petit aperçu, je vous dirai juste que j’ai prononcé « oh la vache » plus d’une fois !

lebaldesoiseaux
Le bal des oiseaux fantômes

Quelques conseils :

  • Pour le bal des oiseaux fantômes, mieux vaut être un peu en avance et avoir la garantie d’être placés dans les gradins… et Messieurs, portez une casquette !
  • Pour tous les spectacles, respectez les consignes de sécurité. J’ai oublié de désactiver mon flash lors d’un spectacle en intérieur et j’ai été rappelée à l’ordre (gentiment) mais j’en reste confuse encore deux jours après (ah ce surmoi !). Et pour tous les spectacles dans lesquels des acteurs à plumes et à poils sont de la partie, les directives données ne sont pas superflues.

Le repas

Nous avons mangé au restaurant « Le relais de la poste » situé dans le village du XVIIIème siècle.

Le menu est unique pour un prix plutôt raisonnable (26 euros 50 pour les adultes, vin rouge compris, et 12 euros 90 pour les enfants). Le repas est animé et vous pouvez demander un petit supplément dans les assiettes pour les puits sans fond.

Menu :

  • rillettes et salade composée
  • manchons de canard, saucisses et maugettes / nuggets et potatoes pour les bout d’choux
  • brioche façon pain perdu et pomme caramélisée
  • café

Tout était très bon… et certains auraient bien voulu du rab. Malheureusement, c’était le dernier service et les gourmands n’ont pas pu être satisfaits.

repas.jpg
Miam !

L’animation est assurée par une troupe de chanteurs : deux petites chansons entre chaque plat… ni trop ni trop peu ! Les voix sont belles… vraiment prenant.

Conseil : si votre temps est compté, préférez un casse-croûte maison ou dans un stand de restauration rapide (la formule sandwich + dessert + boisson est à 8 euros 50 pour les adultes et 6 euros 50 pour les enfants de moins de 13 ans).

Les spectacles (partie 2)

En sortant, nous reprenons contact avec le monde : dehors, c’est le déluge… Les ponchos en plastique siglés Puy-du-fou ont envahi les allées du parc.

Vous me croyez si je vous jure que je n’ai pas dit à mes filles (et surtout à numéro 1 aka mademoiselle pré-ado) « c’est kiki avait raison de prendre les k-ways et les gilets, hein ? c’est qui ? » ???

DSC_0197.JPG
La gadoue, la gadoue, la gadoue… et mes adidas d’amour !

Avec toute cette eau et les copains pas vraiment équipés pour faire face, nous décidons de nous réfugier dans deux attractions abritées : Les amoureux de Verdun et l’odyssée du Puy-du-Fou. Mention spéciale aux amoureux qui immerge les visiteurs dans une tranchée durant la Première Grande Guerre… Nous sommes tous ressortis très émus. J’ai dû faire la traversée au pas de course car numéro 2 n’a pas beaucoup apprécié les effets sonores et l’ambiance flippante des lieux. D’ailleurs, des employés du parc préviennent à l’entrée de l’attraction que les enfants sensibles doivent s’abstenir.

La pluie ne se calmant pas, nous décidons d’être courageux et de reprendre le chemin des spectacles car nous tenons absolument à voir Les vikings et Le signe du triomphe. Nous avons quand même fait un passage au stand pour acheter un poncho en plastoc pour monsieur (le parapluie sorti à l’arrache de la voiture était finalement resté dans le car…vous me croyez si je vous dis que je ne m’en suis pas vanté). La pluie a cessé dès qu’il l’a enfilé mais il a pu se réchauffer un peu en se protégeant du vent.

ponchos.jpg
Les sacs à poubelles sont de sortie !

Les deux derniers spectacles de la journée sont à la hauteur de ceux de la matinée. Impossible de vous dire lequel j’ai préféré ! Alors bien sûr j’ai adoré « Mousquetaire de Richelieu » parce que les chorégraphies étaient splendides. Mais chaque spectacle est très bien conçu, sans temps mort et comportant moult surprises. Les scènes finales sont tout simplement bluffantes !

DSC_0233
Elle vit le truc…
DSC_0242.JPG
ça réchauffe !
DSC_0253
Quand tu pestes contre les herses…
DSC_0259
et que finalement, tu les aimes bien.

Conclusion

Les avis étaient unanimes. Cela valait le déplacement ! ET MÊME UN DÉPLACEMENT SUPPLÉMENTAIRE !

Poulettes 1 et 2, l’homme et moi-même, nous avons décidé d’y retourner l’année prochaine et sur deux jours afin de profiter au maximum. Nous avons très envie d’assister aux spectacles nocturnes et aussi de profiter de l’environnement du parc et des différentes ambiances proposées.

Bref, nous sommes au taquet… vivement l’année prochaine pour ce qui s’annonce être les deuxième et troisième meilleures journées de la vie de ma petite poulette.

Je vous donne quelques indications utiles (qui figurent ou ne figurent pas sur le site du parc).

Vous ne pouvez pas voir tous les spectacles sur une seule journée (même Flash, Wonderwoman ou Spiderman n’y arriveraient pas !).

Les horaires sont respectés à la seconde près. Ne comptez pas sur un retard de deux-trois minutes pour pouvoir vous glisser sur un siège, vous ne les aurez pas ! Alors, organisez-vous bien pour optimiser votre temps. Nous avons visité le parc le 3 juin c’est-à-dire pendant une période d’affluence modérée. En pleine saison, les files d’attente seront peut-être plus longues (des panneaux indicatifs sont disposés devant les attractions. Au-delà de la pancarte, tu ne rentres pas !).

Vous pouvez louer des poussettes (pour 6 euros), déposer vos sacs, casques ou autres à la consigne (6 euros), fliquer vos enfants à l’aide de balises GPS (6 euros également). Les boutiques vendent des casquettes et de la crème solaire (mais bon ce serait dommage de dépenser votre argent pour ça).

Dans la liste de mon matos, figurent des chaussures confortables et ce n’est pas pour la blague. Sur le site, vous allez marcher beaucoup, monter et descendre des marches par dizaine. Alors, on zappe les talons hauts (même les compensés !) ou les sandalettes qui chauffent la plante des pieds au bout de 2 km. On enfile ses plus belles belles baskets (ou s’il fait vraiment chaud, des sandales de marche). On évite aussi les semelles lisses (nous avons été témoin d’une petite glissade heureusement sans gravité mais bon la petite dame était un peu vénère quand même).

Je conclue par ces mots : le Puy-du-fou a obtenu une flopée de titres honorifiques et cela est amplement mérité ! Et sinon, je vous ai dit que j’ai bien fait de prendre les K-Ways ?

4 commentaires sur “Le Puy-du-fou…la plus belle journée de la vie de Poulette numéro 2

  1. Aaaaah le Puy du fou !!! rrrhroooo… que j’aimerai y aller un jour… mais ça fait trés loin de chez moi… Mes parents y sont allés plusieurs fois et en gardent un souvenir grandiose… alors j’imagine facilement combien ce voyage a dû être merveilleux !!

    Aimé par 1 personne

    1. Je te conseille vraiment. Les environs sont magnifiques, tu peux donc prévoir un petit séjour de 7 ou 10 jours (Angers et Clisson sont de très jolies villes à l’intérieur des terres, ensuite il y a toute la côte à explorer). Le parc mérite une visite sur deux jours. J’espère que tu pourras y aller bientôt.

      J'aime

  2. depuis le temps que je dis aux enfants qu’il faut prévoir ce séjour (car pour moi ce n’est pas à côté) ! je saisis jamais l’opportunité quand y’a des offres, c’est de ma faute ! merci pour la balade

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s