DIY crochet : mon manteau oversize Phildar…

Bonjour,

un article mi-figue mi-raisin en ce dimanche pluvieux. Il y a déjà plusieurs mois je vous avais annoncé en grande pompe la liste de Mes projets modes pour cet hiver . En première place, figuré le manteau oversize de Phildar. J’étais hyper bien partie et puis j’ai calé lamentablement sur les finitions. Je vous le présente donc très très en retard et je vous explique l’origine de mon bug.

IMAG2081

Tout d’abord, un petit point sur le matériel

Le fil préconisé par Phildar est le Rapido présenté sur leur site comme un « Gros fil léger pour un tricot rapide et facile ».  Il se tricote avec des aiguilles de 7 mm.

Un fil rapide donc mais pas très économique. La pelote pèse 25 grammes avec une longueur de fil d’environ 40 mètres. J’imagine qu’à peine entamée, elle est déjà finie. Pour réaliser ce manteau en taille 42/44, il m’aurait fallu 29 pelotes soit un budget de 92 euros 80. Gloups !

J’ai donc opté pour un fil plus économique sur les conseils de la vendeuse : le PHIL LOOPING (100 grammes, 163 mètres, aiguilles 6 mm). Budget pour 8 pelotes = 32 euros 80.

Contrairement à mes habitudes, j’ai réalisé un échantillon. Les pièces à crocheter étaient immenses et je n’avais pas envie de me planter.

Côté Réalisation

Rien de compliquer. L’ouvrage monte vite grâce aux rangs de brides. Le PHIL LOOPING est agréable à crocheter et mon crochet ergonomique de la marque Primm a bien fait son job.

J’ai crocheté les pièces en 3 semaines en y consacrant environs 2-3 soirées par semaine (merci les soirées foot de chéri d’amour) et quelques heures le week-end (merci la pluie).

Deux points importants qui sont des règles de base au tricot comme au crochet  : la régularité des points et le respect des mesures.  Pour le premier, veillez à crocheter ou tricoter souplement et faites attention à la tension de votre fil. Pour le second point, ne lésinez pas sur le mètre ruban, comptez également les rangs et notez les sur un petit papier (cela vous évitera de devoir les recompter), marquez les emmanchures avec un fil de couleur.  Mieux vaut se prendre un peu la tête en amont de l’assemblage et s’éviter de fâcheuses erreurs.

IMAG2086

Le gros couac

Mon manteau aurait pu être fini en un petit mois. Seulement voilà, en assemblant les pièces, j’ai trouvé qu’il était vraiment très grand (bah ouais oversize c’est oversize, que vous vous dites). Je suis plutôt de taille moyenne (1 mètre 62) et un petit ajustement aurait été nécessaire. De plus, le fil Looping est un fil très léger et je crochète de façon plutôt relâchée.

J’ai donc pas mal réfléchi au problème pour finalement le laisser de côté. Et puis, je me suis investie dans d’autres projets pour l’oublier. Il m’a bien embêté ce manteau oversize et j’ai vécu ces dernières semaines avec un sentiment d’inachevé bien désagréable dans le cerveau.

Ce matin, j’ai finalement cousu la dernière poche et les revers des manches (il ne me restait vraiment pas grand chose à faire !). J’ai pris les photos pour l’article et hop, direction la machine à laver pour voir si un petit bain à 30° fait rétrécir la bestiole.

Je ne sais pas si je vais mieux dormir ce soir mais je sais que j’aurai bien chaud dans les jours à venir car il est costaud ce manteau (et puis je peux mettre trois couches de vêtements en dessous !).

IMAG2079

 

 

Un commentaire sur “DIY crochet : mon manteau oversize Phildar…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s