Conte de Noël

Ayant un peu forcé sur la crème glacée cet été, le père Noël se trouva coincé des l’entrée de la première cheminée. Rudolf, habitué aux excès de ce bon vieux pépé, avait déjà réfléchi à un plan B. En quelques sauts, il se rendit à l’atelier et ni une ni deux, un svelte lutin fut chargé de piloter le traineau plein à craquer. Direction les maisons des enfants obéissants pour distribuer plein de joujoux. Et le père Noël me direz-vous ? Et bien il apprend à être moins gourmand !

Pas de morale à cette histoire car chacun a ses qualités et ses défauts (à votre avis, pourquoi le renne a le nez rouge et le lutin de grandes oreilles ?)

IMG_20181208_132209_373.jpg

J’espère que ma contribution au défi 🎅 vous a plu 😀

Toutes les explications sur ce défi créatif lancé par Coeur citron sont dans le précédent article

À bientôt

Biz

 

Comment créer avec des perles ?

Bonjour

alors le titre est très mal choisi mais je n’en ai pas trouvé d’autre. La semaine dernière, je vous présentais mes participations au défi Instagram autour des couleurs automnales. Comme d’habitude, je vous disais que ma vie était difficile et blablabla et que j’étais bien nulle et blablabla. Mais une lueur d’espoir semblait poindre à l’horizon ! Car oui, en une année et des brouettes à créer mes diagrammes et à regarder les tissages de talentueuses créatrices en essayant de comprendre la source de leur génie (et grâce au groupe Facebook créé par Emilie alias Cœur Citron), j’ai compris deux ou trois trucs.

à bicyclette le bazar de milipuce

Je ne vais pas vous donner LA formule qui permet de créer un superbe motif à coup sûr. Elle n’existe pas. En revanche, mes erreurs et mes réussites m’ont permis d’arriver à cette conclusion : apprenez à vous connaître et à repérer ce que vous aimez faire et quelles sont vos forces et vos faiblesses. Si vous restez fidèles à ce que vous aimez et si vous travaillez à corriger vos défauts et à développer vos qualités, vous serez satisfaits la plupart du temps.

J’ai réalisé un petit sondage sur le groupe Facebook « savoir créer son propre diagramme… ». Les questions étaient les suivantes : utilisez-vous un logiciel, une grille papier, les deux ? Utilisez-vous la fonction transfert d’images ? Vous partez d’un dessin libre de droits, de votre propre dessin, de photographies ?

Le sondage et les différents commentaires m’ont confirmé que : chaque créatrice a sa méthode et qu’il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises techniques si elle correspond à ce que l’on sait et aime faire. Alors, je développe un peu les différentes questions.

Logiciel ou papier ?

Si la majorité des personnes sondées (waouh ça fait sérieux tout cela) utilise un logiciel pour concevoir son diagramme, certaines optent pour le papier. D’autres créatrices naviguent entre les 2 en fonction de leur projet et notamment de la taille du motif.

Pour celles qui s’interrogent sur les logiciels, Cœur Citron en a rédigé beaucoup et j’ai écrit quelques articles à ce sujet (il faut fouiller dans les archives). Gaëlle alias LaBlueMoon avait publié une vidéo sur sa chaîne YouTube.

À ce propos, Le logiciel gratuit easy Bead pattern ne serait plus téléchargeable… Le site E-perle a référencé les logiciels disponibles et Perles and CO met à disposition des grilles vierges imprimables.

Fonction transfert ou pas ?

Alors là je vais peut-être perdre quelques lecteurs si je n’explique pas ce qu’est la fonction transfert ! Pour faire simple : les logiciels offrent la possibilité de convertir une image en diagramme (et pour plus d’explications allez faire un tour ici et ici).

 

La fonction transfert gagne d’une courte tête. Si certaines disent l’utiliser pour concevoir des grands diagrammes, d’autres estiment qu’elle peut être utile pour aider les débutantes mais que le rendu est généralement peu satisfaisant.

A mes débuts, j’ai trouvé que la fonction « transfert » était géniale et je me suis dit que grâce à cet outil, la création de diagramme devait être un jeu d’enfant. Bon bah autant être honnête, je ne me sers plus de cette fonction depuis des mois. Je rejoins l’avis d’autres créatrices : si le transfert a un côté rassurant, cela peut faire perdre beaucoup de temps car le résultat obtenu « en un clin d’oeil » demande souvent beaucoup de travail.

Alors comment fait-on sans utiliser le transfert d’image ?

C’est en forgeant qu’on devient forgeron ! Il faut expérimenter pour savoir ce qui vous correspond le mieux. Certaines placent leur image sous la grille du logiciel ou la grille papier et travaillent d’abord le contour. D’autres tracent d’abord les détails.

Sur Instagram, j’ai découvert le compte d’une créatrice incroyable (cliquez ici si j’ai piqué votre curiosité). Elle crée des colliers en perles miyuki d’après des photographies d’animaux et ce qui est génial c’est qu’elle publie des photographies de la conception de ses modèles.

Certains/certaines créent à partir d’un dessin libre de droits. D’autres dessinent leur motif (des photographies de différents angles peuvent leur servir de supports pour analyser leur modèle et concevoir leur dessin). Les créatrices qui maîtrisent l’art des couleurs sont de vraies championnes pour analyser les photographies et réaliser des diagrammes très réalistes avec des dégradés et des nuances incroyables.

Ce qui fonctionne pour moi ?

Les défis proposés par Perles and co sur Instagram ont confirmé que :

  1.  je suis une quiche dans la gestion des couleurs.
  2. la solution est de m’imposer une palette de couleurs coordonnées qui colle au thème du tissage.

Ma longue traversée du désert (bon ça n’a duré que quelques mois mais j’étais bien triste quand même) et ma déception sur le diagramme du chamois m’ont appris que je ne sais pas travailler d’après photographies. Il faut que je gribouille mes idées pour pouvoir créer un motif sur logiciel.

Je vous montre ce que cela donne en images.

Mes dessins ne cassent pas des briquettes. Ils servent surtout à visualiser ce que j’ai en tête. Généralement, Je recherche un mouvement. Le fait de gribouiller permet de simplifier le modèle en ne gardant que les traits principaux. Lorsque le diagramme est globalement concordant avec mon idée de départ, j’ajoute des détails. Sur les croquis, j’annote parfois les couleurs à utiliser. J’essaie désormais de sélectionner 7 à 10 couleurs dans mon stock avant de commencer le diagramme. Cela compense mes difficultés à coordonner les couleurs et j’essaie de gérer les textures et les reliefs.

Avec la pratique, j’arrive à me passer de gribouillages préalables (comme pour l’adolescente sur son arbre). Mais le plus souvent, je réalise beaucoup de croquis qui ne deviendront pas des diagrammes. Je bloque parfois, je bifurque vers un autre angle et puis des fois j’y reviens et trouve une solution pour concrétiser mon idée initiale (c’est le cas d’un tissage que j’ai fini hier pour le concours Halloween organisé par E-perle).

Comme je ne sais pas trop comment conclure cet article, Je vous dis simplement :

A bientôt  !

Biz

 

 

 

Défi instagram : couleurs miyuki d’automne

Bonjour

cela fait des semaines que je ne suis pas passée par ici. Pour celles et ceux qui ont Instagram, n’hésitez pas à faire un tour sur mon compte car j’y suis un peu plus active (c’est pas la folie, non plus mais c’est moins pire).

Aujourd’hui, je vous parle de ce qui a occupé mes quelques moments de temps libre. Mi-septembre, Coeur Citron, Lili Azalée et Mamzelle Lulu ont lancé en partenariat avec Perles and co un défi créatif autour d’une palette de 9 couleurs.

J’avais adoré le défi autour des couleurs du printemps (j’en parle ici). C’est donc avec beaucoup d’enthousiasme que j’ai cherché des idées « automnales ».

J’ai travaillé d’après photos sur plusieurs modèles d’écureuil et sur une maison façon Hansel et Gretell mais je n’étais pas très emballée à l’idée de les tisser (c’est généralement mauvais signe 🙃).

Depuis quelques mois, je m’aperçois que je ne prends pas de plaisir à travailler à partir d’une photographie. Je ne suis pas bonne dans cet exercice et j’ai décidé de ne plus renouveller l’expérience. Trop de temps perdu et beaucoup d’émotions négatives durant la phase de création pour un résultat très en dessous de mes attentes. Je suis une piètre dessinatrice mais mes gribouillis sont un point de départ plus motivant qu’une photographie que je n’arrive pas à m’approprier. Ils racontent une histoire, contiennent du mouvement et des émotions (en tout cas pour moi) et leur donner forme avec des perles est un superbe challenge.

Je vous parlerai prochainement de ma méthode de travail (enfin méthode c’est un peu exagéré 😂) mais assez de blabla place à ma petite Miss Jolie et à ses merveilleux automnes.

Sa petite enfance avec Monsieur Goupil

petite fille doudou et le hérisson le bazar de milipuce3

Son enfance à rêver assise sur une branche

couleurs automne2

Son début d’adolescence à rêver allongée sur une branche

jeune fille sur la branche le bazar de milipuce.jpgJ’ai dessiné  un dernier diagramme mais je dois le laisser mijoter un peu…

J’espère à très vite 😘

 

 

 

 

 

 

 

Le diagramme du mercredi : Le porg de Noël

Bonjour,

le mois de décembre est bientôt fini et c’est de plus en plus difficile de choisir le diagramme qui aura les honneurs du « Perle-credi » !

Je poursuis dans le thème « animaux à bonnet rouge » tout en rendant un hommage à la saga Star Wars.

Je me souviens encore très bien mon premier visionnage de l’épisode 4 (premier épisode de la première trilogie qui est en fait le quatrième épisode de la saga si l’on remet tous les épisodes dans l’ordre chronologique). Je devais avoir 9 ou 10 ans et j’étais chez mon cousin. On devait s’ennuyer ou être un peu bruyants car ma tante nous a suggérés de regarder un film (bah oui, les écrans faisaient déjà du babysitting à cette époque!). Après plusieurs propositions, je me suis figée tel un chien de chasse sur un titre énigmatique : « La guerre des étoiles ». Ni une, ni deux, la VHS est dans le magnéto, les rideaux sont tirés et c’est parti pour une séance de cinéma « at home ». Après 10 minutes de visionnage, je suis déjà accro. Les personnages, les effets spéciaux, l’histoire, l’humour, tout me transporte et depuis plus de 25 ans, je suis toujours aussi gaga devant les 3 premiers épisodes de la saga (qui sont en fait les épisodes 4, 5 et 6 si vous suivez bien).

Alors déjà que je n’avais pas mais alors pas du tout apprécié les ajouts numériques de monsieur Georges dans la première trilogie (qui est en fait la deuxième trilogie dans l’ordre chronologique), la deuxième trilogie sortie dans les années 90-2000 (qui est en fait la première) m’a laissée de marbre. La magie n’opérait plus. L’utilisation (sur-utilisation) du numérique rendait l’ensemble froid et malgré le casting 3 étoiles, les personnages m’ont plongée dans l’indifférence.

porg-de-noel-milipuce-au-bout-du-rouleau.png
Pas fini de le tisser mais je suis au bout du bout du rouleau… grosse migraine à cause de mes yeux de vieille. Je finis et je mets à jour demain.

Et puis, il y a deux ans, la saga reprend vie. La troisième trilogie (qui est… bah, la troisième) débute à la vitesse de la lumière. La Force se réveille et les studios à grandes oreilles jouent à fond la carte de la nostalgie. Trop diront certains mais sur moi ça marche totalement  ! Le souffle épique est revenu, le numérique se fond à merveille dans le décor, les personnages sont attachants et font vibrer mon petit cœur.

Je n’ai pas encore vu l’épisode 8 mais j’ai hâte de découvrir les nouveaux personnages, de retrouver les anciens et les « nouveaux-anciens ». Et dans ce nouvel opus, une petite bêbête fait de l’ombre aux héros les plus mignons de la saga (R2D2, Ewoks et BB-8). Il s’agit du Porg, LA nouvelle coqueluche des jeunes fans.

Je vous offre donc le diagramme du Porg de Noël. Parce qu’un Porg, c’est mignon mais un Porg avec un bonnet rouge à pompon blanc c’est encore plus chou.

porg de noel par le bazar de milipuce

A réaliser avec ou sans les pattes.

porg de noel le bazar de milipuce 3
il fait la tronche et pourtant il est mignon ! Dingue, non ?

A + mes gentils lecteurs !

 

DIY  » Halloween  » : perles miyuki et déco

Bonjour chers lecteurs

J’avais commencé à écrire cet article il y a plusieurs jours mais tout ne s’est pas déroulé comme prévu et ma désorganisation habituelle n’a pas pu être compensée par un gros travail de dernière minute (car dernière minute, il n’y avait plus).

Je vous présente tout de même ce que j’ai pu réaliser pour Halloween à savoir deux motifs de tissage et un petit peu de décoration.

Je vous montre tout d’abord mes créations en perles. Alors, je mets de plus en plus de messages sur mes diagrammes (en plus de l’indication de licence Creative Commons, j’ajoute désormais que le partage sur Pinterest est interdit. Pourquoi ? Je vous renvoie à l’article de Cœur Citron sur le sujet délicat de Pinterest et des droits créatifs). Si vous souhaitez enregistrer sous Pinterest des créations pour votre usage privé, je vous conseille de créer un tableau secret.

halloween motifs le bazar de milipuce.jpg

 

Jack Skelleton

diagramme Jack Skellington par le bazar de milipuce
PAS DE PARTAGE SUR PINTEREST / NO SHARE ON PINTEREST

Wednesday Addams

le bazar de milipuce diagramme mercredi  wednesday addams.jpg

 

Je vous montre la décoration (un peu faiblarde mais bon y a des moments où l’on ne peut pas faire mieux).

 

Le photophore Momie est réalisé avec ceci :

IMAG0527.jpg

Et la décoration de la porte avec de la feutrine noire (mais du papier noir fait aussi bien l’affaire).

Pour le pot à bonbons, j’ai juste recouvert un récipient (dont je ne citerai pas la marque) avec du papier crépon orange.

Je vous souhaite une journée d’Halloween gentiment effrayante et je ferai mieux l’année prochaine c’est promis !

A bientôt