Blouse mère/fille « Vanille » de la Petite Frambise : mon premier test d’un patron

Bonjour,

la semaine dernière, j’ai eu le plaisir de tester le nouveau patron de la petite Frambise ! c’est quoi un test de patron  et c’est qui cette petite frambise me direz-vous ? c’est parti pour les réponses !

Un test de patron, quésako ?

si vous trainez sur les réseaux sociaux, vous avez probablement déjà vu des marques ou des créateurs solliciter des personnes motivées pour tester leur patron. Cela se retrouve dans le domaine de la couture mais également du tricot ou du crochet. Les tests sont généralement ouverts à tous les niveaux (et oui même aux débutants !) et à toutes les morphologies.

détails vanille .jpg

Comment ça marche ?

il suffit de répondre à l’appel en suivant la procédure (envoi d’un simple message privé, d’un mail ou formulaire à remplir). Dernièrement, Deer and Doe pattern a recherché des testeuses et les personnes intéressées devaient remplir un formulaire assez détaillé (mensurations, niveau de couture, points techniques déjà réalisés,…) et des photos devaient être jointes. Le lien vers le formulaire a été disponible très peu de temps et j’ai  loupé l’occasion de postuler car je n’avais pas de photographies de pied sympas. Bref, il faut être réactif et surtout… ne pas être trop déçu si vous n’êtes pas sélectionné malgré votre motivation. Autre petit conseil : qui dit test, dit date butoir à respecter ! donc il faut bien réfléchir avant de s’engager. aurez-vous le temps suffisant pour réaliser ce test ? Il faut penser à toutes les étapes : avez-vous tout le matériel nécessaire à la réalisation du projet ? pouvez-vous l’acheter rapidement ? aurez-vous les temps de le coudre ? de transmettre vos commentaires ? de prendre des photographies en vue de les publier sur vos réseau sociaux ?

Bon ça y est, vous faites partie de l’équipe de testeuses. Vous recevez alors le patron et les instructions à suivre pour le réaliser. Votre mission ? Traquez les fautes d’orthographes, relever les incohérences, dire si tout est bien expliqué ou si certains points méritent des éclaircissements ou des reformulations. Et bien sûr, il faut donner son avis sur le modèle en lui-même et le patronage (repères, sigles, …).

MODELE-VANILLEinternet-724x1024

La Petite Frambise : un duo mère-fille

Karolina a quitté un emploi gratifiant mais extrêmement prenant pour pouvoir vivre ses 2 passions à fond : sa famille et la couture. Elle allie d’ailleurs les deux puisque ses patrons sont toujours proposés en duo « mère-fille ».

Karolina tient un blog et vous explique son parcours et aussi l’histoire de la blouse Vanille. C’est par ici

La blouse/robe « vanille »

Je n’ai pas testé le modèle « fille » faute de temps mais je le réaliserai cet été en version robe pour mes poulettes !

Le modèle femme propose donc :

  • 2 longueurs : blouse ou robe
  • 2 formes de col : classique ou bénitier (la version « fille » propose uniquement le col classique)
  • 2 types de manche : une manche 3/4 simple, une manche longue avec fente indéchirable.

J’ai opté pour ma part pour la version blouse avec col classique et manche simple (mais longue parce que les manches 3/4 en hiver, ce n’est pas pour moi). Niveau technique, je n’ai pas rencontré de difficultés car j’avais déjà expérimenté les points suivants :

  • réalisation de fronces
  • couture d’une parementure
  • entoilage
  • montage de manche
  • ourlet
  • surpiqûre de l’encolure (non préconisée mais je préférais)

Le livret est très agréablement présenté, frais et girly. Les schémas illustrent bien les points techniques et les principales étapes. Les explications sont suffisantes pour un débutant « plus » (c’est-à-dire qui a déjà réalisé un vêtement et connaît les bases).  Pour quelqu’un qui n’a jamais cousu de vêtement, la blouse est tout à fait réalisable soit en étant aidé par quelqu’un de plus expérimenté soit en prenant bien son temps et en choisissant un tissu facile à travailler, qui ne glisse pas trop (mais tout de même fin et souple car sinon les fronces vont être compliquées à réaliser).

le bazar frambise

J’ai utilisé un crépon lurex acheté sur le site  internet des Coupons de Saint Pierre (spécialisé dans les coupons de 3 mètres et connu pour un rapport qualité-prix top). Après lavage, j’ai eu un peu peur car le crépon.. bah ça froisse ça froisse et moi et mon fer à repasser ont à une relation occasionnelle, limitée à la couture… Finalement, il s’est « lissé » sans difficulté. La découpe du tissu et la couture ont été très plaisantes. Hyper léger, ce crépon se tient tout de même bien et ne glisse pas trop. Il est très mais alors très agréable à porter.  Par contre, il est hyper relou à photographier.

blouse vanille3

 

 

Bonjour 2020 ! reprise en main du blog !

Bonjour bonjour,

et surtout bonne année !

J’ai totalement abandonné le blog ces derniers mois et j’ai à peine été plus présente sur les réseaux sociaux. Je ne vais pas m’étendre car ma situation n’a rien d’exceptionnel ou de très instructif. Le personnel n’était pas toujours au beau fixe, le professionnel était toujours bien chargé, le temps – difficile à optimiser – est passé trop vite et la santé s’est enfuie un moment… Bref la Vie avec un grand V et son lot de tracas !

Screenshot_2020-01-01 lebazardemilipuce • Photos et vidéos Instagram

Juste envie de renouer avec cette activité que j’ai délaissée et qui pourtant m’a apportée beaucoup de satisfaction, de connaissances et de belles rencontres.

Je vais réfléchir au contenu et à la forme des prochains articles et je reviens vite vers vous.

A priori, il y aura des articles sur les thèmes suivants :

  • mes patrons chouchou : faciles et intemporels
  • des idées de cadeau DIY
  • des astuces en couture, au crochet, en brick stitch
  • une présentation de ma nouvelle mac : la JANOME skyline S3

A bientôt ! et profitez de cette année 2020 pour prendre soin de vous !

 

 

 

Miyuki : un coloriage magique pour s’amuser pendant les vacances de Noël

Bonjour,

j’avais écrit une première introduction pleine de blablas et puis je me suis ravisée car en cette avant-veille de Noël, le temps est compté pour tout le monde.

Donc je vais droit au but : vous connaissez les diagrammes surprises de Lovelyoupi (je m’en étais inspirée pour mon concours anniversaire l’année dernière) ? et bien voici un nouveau jeu que nous vous proposons avec Emilie du blog Cœur Citron :

le coloriage magique en miyuki

Le principe est simple : nous publions chacune une grille sans couleur sur nos réseaux sociaux et c’est à vous de la « colorier » à votre sauce. Nous vous donnons un code couleur pour vous aiguiller un peu (j’ai signalé sur le mien les couleurs à ne pas modifier). Il y a beaucoup de couleurs sur mon diagramme mais si vous avez peu de références, vous pouvez quand même vous en sortir.

Bon, je ne sais pas ce qu’Emilie vous a concocté mais je suis certaine que vous ne serez pas déçus. Je croise les doigts pour que mon petit tissage vous amuse. D’ailleurs, le but est vraiment de passer un bon moment donc si vous avez des diagrammes à proposer, publiez-les sur les réseaux sociaux, vos blogs ou envoyez-les nous.

le bazar de milipuce coloriage magique

Je vous souhaite un très beau réveillon de Noël !!!

Bises

Conte de Noël

Ayant un peu forcé sur la crème glacée cet été, le père Noël se trouva coincé des l’entrée de la première cheminée. Rudolf, habitué aux excès de ce bon vieux pépé, avait déjà réfléchi à un plan B. En quelques sauts, il se rendit à l’atelier et ni une ni deux, un svelte lutin fut chargé de piloter le traineau plein à craquer. Direction les maisons des enfants obéissants pour distribuer plein de joujoux. Et le père Noël me direz-vous ? Et bien il apprend à être moins gourmand !

Pas de morale à cette histoire car chacun a ses qualités et ses défauts (à votre avis, pourquoi le renne a le nez rouge et le lutin de grandes oreilles ?)

IMG_20181208_132209_373.jpg

J’espère que ma contribution au défi 🎅 vous a plu 😀

Toutes les explications sur ce défi créatif lancé par Coeur citron sont dans le précédent article

À bientôt

Biz

 

Comment créer avec des perles ?

Bonjour

alors le titre est très mal choisi mais je n’en ai pas trouvé d’autre. La semaine dernière, je vous présentais mes participations au défi Instagram autour des couleurs automnales. Comme d’habitude, je vous disais que ma vie était difficile et blablabla et que j’étais bien nulle et blablabla. Mais une lueur d’espoir semblait poindre à l’horizon ! Car oui, en une année et des brouettes à créer mes diagrammes et à regarder les tissages de talentueuses créatrices en essayant de comprendre la source de leur génie (et grâce au groupe Facebook créé par Emilie alias Cœur Citron), j’ai compris deux ou trois trucs.

à bicyclette le bazar de milipuce

Je ne vais pas vous donner LA formule qui permet de créer un superbe motif à coup sûr. Elle n’existe pas. En revanche, mes erreurs et mes réussites m’ont permis d’arriver à cette conclusion : apprenez à vous connaître et à repérer ce que vous aimez faire et quelles sont vos forces et vos faiblesses. Si vous restez fidèles à ce que vous aimez et si vous travaillez à corriger vos défauts et à développer vos qualités, vous serez satisfaits la plupart du temps.

J’ai réalisé un petit sondage sur le groupe Facebook « savoir créer son propre diagramme… ». Les questions étaient les suivantes : utilisez-vous un logiciel, une grille papier, les deux ? Utilisez-vous la fonction transfert d’images ? Vous partez d’un dessin libre de droits, de votre propre dessin, de photographies ?

Le sondage et les différents commentaires m’ont confirmé que : chaque créatrice a sa méthode et qu’il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises techniques si elle correspond à ce que l’on sait et aime faire. Alors, je développe un peu les différentes questions.

Logiciel ou papier ?

Si la majorité des personnes sondées (waouh ça fait sérieux tout cela) utilise un logiciel pour concevoir son diagramme, certaines optent pour le papier. D’autres créatrices naviguent entre les 2 en fonction de leur projet et notamment de la taille du motif.

Pour celles qui s’interrogent sur les logiciels, Cœur Citron en a rédigé beaucoup et j’ai écrit quelques articles à ce sujet (il faut fouiller dans les archives). Gaëlle alias LaBlueMoon avait publié une vidéo sur sa chaîne YouTube.

À ce propos, Le logiciel gratuit easy Bead pattern ne serait plus téléchargeable (maj février 2019 : je viens de vérifier et j’ai pu le télécharger sans problème via ce lien). Le site E-perle a référencé les logiciels disponibles et Perles and CO met à disposition des grilles vierges imprimables.

Fonction transfert ou pas ?

Alors là je vais peut-être perdre quelques lecteurs si je n’explique pas ce qu’est la fonction transfert ! Pour faire simple : les logiciels offrent la possibilité de convertir une image en diagramme (et pour plus d’explications allez faire un tour ici et ici).

 

La fonction transfert gagne d’une courte tête. Si certaines disent l’utiliser pour concevoir des grands diagrammes, d’autres estiment qu’elle peut être utile pour aider les débutantes mais que le rendu est généralement peu satisfaisant.

A mes débuts, j’ai trouvé que la fonction « transfert » était géniale et je me suis dit que grâce à cet outil, la création de diagramme devait être un jeu d’enfant. Bon bah autant être honnête, je ne me sers plus de cette fonction depuis des mois. Je rejoins l’avis d’autres créatrices : si le transfert a un côté rassurant, cela peut faire perdre beaucoup de temps car le résultat obtenu « en un clin d’oeil » demande souvent beaucoup de travail.

Alors comment fait-on sans utiliser le transfert d’image ?

C’est en forgeant qu’on devient forgeron ! Il faut expérimenter pour savoir ce qui vous correspond le mieux. Certaines placent leur image sous la grille du logiciel ou la grille papier et travaillent d’abord le contour. D’autres tracent d’abord les détails.

Sur Instagram, j’ai découvert le compte d’une créatrice incroyable (cliquez ici si j’ai piqué votre curiosité). Elle crée des colliers en perles miyuki d’après des photographies d’animaux et ce qui est génial c’est qu’elle publie des photographies de la conception de ses modèles.

Certains/certaines créent à partir d’un dessin libre de droits. D’autres dessinent leur motif (des photographies de différents angles peuvent leur servir de supports pour analyser leur modèle et concevoir leur dessin). Les créatrices qui maîtrisent l’art des couleurs sont de vraies championnes pour analyser les photographies et réaliser des diagrammes très réalistes avec des dégradés et des nuances incroyables.

Ce qui fonctionne pour moi ?

Les défis proposés par Perles and co sur Instagram ont confirmé que :

  1.  je suis une quiche dans la gestion des couleurs.
  2. la solution est de m’imposer une palette de couleurs coordonnées qui colle au thème du tissage.

Ma longue traversée du désert (bon ça n’a duré que quelques mois mais j’étais bien triste quand même) et ma déception sur le diagramme du chamois m’ont appris que je ne sais pas travailler d’après photographies. Il faut que je gribouille mes idées pour pouvoir créer un motif sur logiciel.

Je vous montre ce que cela donne en images.

Mes dessins ne cassent pas des briquettes. Ils servent surtout à visualiser ce que j’ai en tête. Généralement, Je recherche un mouvement. Le fait de gribouiller permet de simplifier le modèle en ne gardant que les traits principaux. Lorsque le diagramme est globalement concordant avec mon idée de départ, j’ajoute des détails. Sur les croquis, j’annote parfois les couleurs à utiliser. J’essaie désormais de sélectionner 7 à 10 couleurs dans mon stock avant de commencer le diagramme. Cela compense mes difficultés à coordonner les couleurs et j’essaie de gérer les textures et les reliefs.

Avec la pratique, j’arrive à me passer de gribouillages préalables (comme pour l’adolescente sur son arbre). Mais le plus souvent, je réalise beaucoup de croquis qui ne deviendront pas des diagrammes. Je bloque parfois, je bifurque vers un autre angle et puis des fois j’y reviens et trouve une solution pour concrétiser mon idée initiale (c’est le cas d’un tissage que j’ai fini hier pour le concours Halloween organisé par E-perle).

Comme je ne sais pas trop comment conclure cet article, Je vous dis simplement :

A bientôt  !

Biz