DIY crochet : un tour de cou pour homme (ou femme)

Bonjour,

comment allez-vous ? vous avez repris le travail ? peut-être profitez-vous encore des vacances ?

Je n’ai pas encore eu l’occasion de vous présenter mes dernières réalisations au crochet. Aujourd’hui, ce sera un tour de cou pour homme qui a garni la hotte du père Noël et, j’espère, fait plaisir à mon chéri (et mes beaux-frères).

C’est un projet très simple à réaliser, même pour les débutants et qui en plus est terminé en quelques heures (je n’ai pas chronométré mais je pense que j’en crochète un en 1h30 environ).

IMAG1822

Comme je n’ai pas pris des photos de pas à pas pour réaliser un tutoriel digne de ce nom, je vous ai déniché des vidéos et des explications photos des différents éléments techniques nécessaires.

Liens intéressants pour les débutants (et les plus expérimentés)


 

Chaîne Youtube Bergère de France  :

 

les Blogs crochet-plaisir et fleurs-applications :

 

Explications


 

  1. faire une chaînette de 58-60 cm (attention à ne pas faire trop long si vous souhaitez un tour de cou ajusté).
  2. relier les deux extrémités à l’aide d’une maille coulée
  3. crocheter un rang en maille serrée
  4. les rangs suivants : crocheter une mailler serrée uniquement dans le brin arrière de chaque maille (si cela vous semble compliquer, vous pouvez choisir un autre point telle que la maille serrée classique ou la demi-bride)
  5. crocheter jusqu’à obtenir une hauteur de 32 cm (plus ou moins selon vos goûts)
  6. replier l’ouvrage de moitié en le faisant rentrer à l’intérieur et mettre les bords l’un contre l’autre
  7. fermer les deux bords en les reliant par une maille coulée.

 

IMAG1950

J’essaierai de compléter l’article avec des photos explicatives dès que possible. Le tour de cou will be back !

Biz biz

Porte-clés et embout à crayons trop mignons

Après deux semaines à corps perdu dans le plastique dingue, je replonge dans l’addiction au crochet.

Cause de la rechute : la fin de l’année scolaire et les traditionnels petits cadeaux aux personnels de l’éducation nationale (ils se coltinent nos mouflets par grappe de 25-30 alors ils le méritent bien).

Bien sûr, j’étais tellement absorbée par le challenge plastique dingue que je n’ai pas du tout mais alors pas du tout anticipé. Puisque ce soir j’avoue tout, j’étais même en mode « je vais cueillir une fleur dans le jardin et ça ira bien ». Et puis, j’ai saisi mon crochet pour réaliser un petit cadeau de naissance et finalement une chose en entraînant une autre, j’ai pondu deux petits amigurumi et mon doudou serait lui aussi réalisé à l’arrache (on ne se refait pas !!).

Cela faisait longtemps mais pour une fois j’ai mis mon cerveau sur pause. Direction le site Cologurumi dont j’avais déjà parlé (j’ai appris à crocheter en grande partie grâce à ce blog!).  J’ai trouvé un petit modèle simple, rapide et… euh bah simple et rapide. Et évidemment, mignon et un poil utile (si si je suis certaine qu’un embout à crayons en forme d’ours était le TRUC indispensable qui manquait depuis des années à l’enseignante de poulette numéro 2).

Donc voilà les bestioles

DSC_0976.JPG

J’ai apporté quelques modifications au modèle présenté sur le site (disponible en cliquant ici).

Alors petit jeux des différences :

Pour le porte-clés, j’ai simplement retiré le « cou ». Je n’ai pas crocheté le dernier rang comme indiqué dans les explications : j’ai réalisé les diminutions et  j’ai fermé. Et comme il n’avait plus de cou pour y enrouler un ruban, je lui en ai cousu un sur la tête.

Je ne suis pas satisfaite du museau et je n’ai pas eu le temps de le reprendre et surtout d’aller z’yeuter sur le net comment broder correctement ce f… museau. Il a l’air d’un mexicain furax déguisé en chica.

Pour l’embout, j’ai modifié les oreilles :

1. parce que le temps était compté (en mode Jack Bauer dans 24 heures chrono… sauf que moi c’était plutôt 10 minutes chrono).

2. parce que les oreilles du premier petit ours ne me plaisait pas trop.

J’ai donc improvisé deux oreilles en faisant des augmentations à chaque maille et en arrêtant lorsque la taille était satisfaisante.

DSC_0969.JPG
Porte-clés ourson (un peu vénère, non ?)
DSC_0977.JPG
Embout de crayon (en mode zen)

Forcément, les poulettes sont méga-jalouses. Elles veulent un petit embout-ourson tout mignon pour la rentrée… ça me laisse deux mois pour la gestation ! Et là je dis « mouais y a pas le feu ! je suis large » et intérieurement, je sais que je m’y mettrais la veille du jour J.

DSC_0979.JPG