Et tout est bien qui finit bien… un meuble d’angle heureux pour toujours. 

Modifier

Les fans de Shrek comprendront et ceux qui ont lu le récit de ma malédiction aussi (cliquez ici). Car oui le mauvais sort est brisé :  les taches jaunes ont disparu !
Je dis youpi youpi et ni une ni deux j’installe mon beau meuble dans un coin (parce que si on ne laisse pas Bébé dans un coin et bien lui il est fait pour cela donc ça lui va). C’était son destin, c’était prédit.  La preuve en images…

Donc plus de taches mais quelques finitions à prévoir (je n’avais pas beaucoup de place pour tourner autour et j’ai loupé quelques détails).
Un seul regret: j’ai passé plus de couches que nécessaire à cause de cette satanée peinture.

Donc en conclusion, je déconseille la peinture chalky de chez Action pour ce type de projet.  Il m’en reste un fond et je tenterai peut-être de l’utiliser sur un autre support…ou peut-être pas.

Je ne résiste pas à un petit avant / après… Evidemment vous faites abstraction du pot de peinture maléfique qui se trouve sur la première photo !

N’hésitez pas à partager et à bientôt

Fabriquer une boîte à quenottes pour un enfant qui s’édente… 

Un DIY régressif et facile à réaliser ! Pour un prix riquiqui comme une petite souris. 

Et oui, la vie est faite de cycles et la vie d’une bouche n’échappe pas à cette règle ! Les dents ça pousse (et ça fait mal), ça bouge (parfois pendant des mois), ça met des plombes à tomber (et c’est pénible), ça repousse (souvent tout de travers), ça coûte une blinde pour être redressées  (et ça fait mal), ça casse ou ça lance de temps en temps (si on a plus ou moins de la chance), finalement ça tombe de nouveau et ça ne repousse plus (sniff).

Le seul moment où nos quenottes rapportent de l’argent (à moins d’avoir le sourire de miss France-Univers ou Julia Roberts) c’est lors de leur première désertion.  Alors pour donner vraiment envie à la petite souris de faire péter la cb,  je vous conseille de flatter son ego. Et pour cela,  quoi de mieux qu’une statue à son effigie solidement fixée au couvercle d’un petit pot en verre qui accueillera volontiers les quenottes de vos marmots (pour les seniors, vous pouvez tenter mais bon… Je suis moyennement convaincue !) ?

Alors chacun fait en fonction de ses compétences en modelage.  Moi j’ai fait simple mais monumental (ma souris est bigleuse mais totalement mégalomane).
Matériel

  • De la pâte à modeler durcissant à l’air: 1,95 euros chez carrefour,  différents coloris (j’ai choisi du gris)
  • Un peu d’eau
  • Un pot en verre ou en plastique
  • De la colle forte
  • De la peinture (j’ai utilisé les pots achetés pour la réalisation des Tables de chevet style scandinave et des chaises bistrot)
  • Un cure-dents pour les détails

Modeler vos éléments et assembler les en les humidifiant légèrement.

Une fois sec, coller votre modelage sur le couvercle préalablement peint.

Et voilà

La pâte à modeler sèche lentement (24 h pour une épaisseur d’un centimètre). Sur certaines photos, les souris sont bicolores mais une fois bien sèches,  elles sont gris clair avec des petits effets pailletés.