Réaliser un trendy châle selon le modèle de breakingthewool.com

J’ai réalisé pendant les vacances de fin d’année un trendy châle en suivant le tuto gratuit de breakingthewool.com (http://breakingthewool.com/eshop/fr/les-tutos/53-tuto-du-trendy-chale.html).

Rien de compliquer car il suffit de connaître le point endroit et de savoir faire une augmentation pour réaliser ce châle bien enveloppant. Pour résumer, il faut monter 3 mailles, les tricoter à l’endroit et à partir du deuxième rang, il faut réaliser une augmentation avant la dernière maille et ce à chaque rang.

Avec une laine épaisse et deux grosses aiguilles, cela monte vite et bien, même si le châle prend inexorablement de la largeur et qu’au final, le nombre de mailles à tricoter devient mirobolant.

Bref, tout se passe bien : j’ai fait l’effort d’acheter une laine de qualité en boutique  spécialisée et j’ai même décidé de rompre avec mon obsession pour le gris en choisissant un coloris inhabituel, un bleu très sympa (qui a la réflexion s’approche un peu du bleu de mon jean… donc pas si révolutionnaire que cela).

Je tricote et tricote entre les repas de famille et j’arrive enfin au bout. Plus qu’un petit lavage et mon oeuvre pourra trôner fièrement sur mes épaules.

Et patatras… un tour dans la machine est mon joli trendy châle se transforme en un affreux bout de laine dur et miteux digne des créations de Thérèse dans le Père Noël est une ordure. Un gros plantage, photo à l’appui.

Après quelques semaines passées à digérer ma déception, j’ai finalement décidé de retenter l’expérience et pour conjurer le sort je reprends mes habitudes à savoir :

  • acheter trois pelotes de laine au supermarché en même temps que le fromage à raclette et la bouteille de vin rouge (à consommer avec grande modération!)
  • choisir un gris clair (une valeur sûre dans mon dressing)
  • tricoter et tricoter encore pour pouvoir utiliser ce beau châle au plus vite et évacuer ma frustration.

Au début, le trendy châle ressemble à cela

début du trendy châle.JPG

Après une pelote

 

Après deux pelotes

Après quasiment trois pelotes

 

 

Un châle bien chaud! Et gris !

J’ai donc utilisé trois pelotes de la marque Jenny qualité Manon. Le prix d’une pelote tourne autour de 4-5 euros.

Les aiguilles circulaires ne sont pas superflues.  
 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s