Foire de Paris 2017

Et voilà, déjà le retour ! Après cinq heures à arpenter les allées du salon, à slalomer entre les visiteurs, à décliner les propositions des hôtesses et à en accepter certaines, je suis contente de me poser dans le train.

La journée a commencé piteusement. En retard pour récupérer mon amie et puis de la pluie, de la pluie et de la pluie, et…La bonne idée de mettre des chaussures totalement usées. Après deux minutes de marche pour nous rendre à la gare, mon pied gauche patauge dans un vrai pédiluve. Demi-tour, direction le coffre de ma voiture dans lequel traînent mes asics fluo (#nolook). Dans mon sac de sport, une chaussette solitaire mais pas de paire.  Heureusement, ma chaussure droite est relativement étanche et ma chaussette encore sèche.  Direction le train, baskets flashy aux pieds, chaussette noire à droite, chaussette blanche à gauche… La fille cachée de Punky Brewster et de Pierre Richard. Nous arrivons à la gare totalement trempées et même après une heure et quart dans les transports, mon jean est toujours à essorer.

Le voyage se passe bien et nous arrivons sans encombre devant les portes d’entrée du parc d’exposition. Munies des invitations gentiment offertes par Souris Maman, nous prenons la file réservée aux personnes munies d’un billet. Ça avance vite et nous voilà dans la place. Notre taux d’humidité frôle les 75%…

Nous avons donc passé la matinée à nous refaire une tête présentable. Au programme, tests d’un fer à lisser (vraiment concluant),

d’un fard à sourcils (bien aussi) et de produits de beauté et de maquillage (très bien aussi). Pour les deux premiers tests, les hôtesses sont jeunes et assez réservées. Aucune pression pour nous faire acheter. Sur le stand du maquillage et du soin visage, la démarche marketing est très différente. Une hôtesse nous propose d’essayer un soin. Bah ok…on a les cheveux lisses, les sourcils impeccables, alors le teint frais on ne va pas cracher dessus… En plus le soin est à la bave d’escargot. Ton décontracté, ambiance « on est entre filles », elle tutoie, elle s’intéresse à nos vies, elle donne des conseils, elle fait de grands sourires … Tout va bien et vraiment le résultat est intéressant. Et puis, viennent les tarifs et le discours est assez autoritaire: « tu prends les deux et patati et patata « . Euh bah faut que je réfléchisse quand même. Et là le ton change. Le vouvoiement apparaît, les sourires disparaissent. Elle nous explique que la moindre des choses est d’acheter un produit pour la dédommager du temps qu’elle nous a consacré, que c’est l’usage en somme, qu’elle est payée à la commission et qu’elle doit gagner sa vie. Elle voit que nous ne cédons pas et nous donne son prénom au cas où… Épisode un peu désagréable donc…Mais qui ne nous a pas coupé l’appétit.

Malgré le mauvais temps, nous avons choisi de nous nourrir dans l’allée des food trucks. Et vraiment c’était top. Un croque-monsieur végétarien délicieux !

Ensuite, nous avons visité les pavillons 7 et 4. J’avais décidé de faire la visite du pavillon 5 en dernier… Le pavillon du DIY, je me devais de lui faire honneur et de garder mon argent pour lui ! Sauf que cruche comme je suis, à survoler les résultats des recherches Google sans cliquer sur le b… Et bien je n’avais pas vu que le printemps du DIY se déroulait l’année dernière ! Petite déception mais finalement balayée par la visite du pavillon 4 effectuée juste avant. Faute de 5, nous avons exploré de nouveau le 4. Une invitation au voyage et des sources d’inspiration et d’évasion à chaque stand… Top !

Objets Upcycling

Nacre bleue de Nouvelle-Zélande

Colliers africains

Bref, une visite très agréable malgré la pluie. Les stands beauté nous ont permis de retrouver forme humaine et il y avait de la bonne bouffe (finalement notre seule dépense de la journée !).
Petite mise à jour… J’ai oublié de parler de ce jeu de construction en bois simple mais efficace: Koobi.

Et puis une photo de l’engin dont rêve mon homme

Et d’un petit coin cocooning génial

8 commentaires sur “Foire de Paris 2017

  1. c’est vrai cette grisaille plombe un peu toutes sorties, oh mais c’est exactement ce que je déteste, ce forcing de vente franchement les vendeurs n’ont rien compris et dire que ça marche sur certaines personnes qui culpabilisent, pff …merci pour la visite 🙂 bises

    Aimé par 1 personne

  2. sympa la visite !! merci milie, j’ai adoré la chaise et l’oiseau, et je me dis que ben va devoir diversifier ses marques de bière pour la récup’ des capsules !!

    J'aime

  3. Expérience intéressante pour une première à la foire de Paris ! Bon résumé sur l’atmosphère qui y règne!
    Le plus chouette pavillon reste celui des Richesses du monde !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s