Astuce pour dessiner un diagramme en miyuki : Tounicoti-tournicoton

Bonjour,

je publie bientôt un petit tuto au crochet pour varier un peu les plaisirs. Mais aujourd’hui, je vous parle encore de perles miyuki et de la technique du « tournicoti-tournicoton » (ce n’est pas le nom officiel mais je trouve que ça lui va bien).

L’une des plus célèbres illustrations de cette méthode de rotation est le superbe hérisson de la douce Lili Azalée (pour le retrouver c’est par ici) /// Mise à jour Aurélie alias Lili Azalée a également parlé du dessin en diagonale ce même jour (je ne peux même pas dire que les grands esprits se rencontrent car mon titre est vraiment… Euh trop bizarre en comparaison du sien et ses explications sont plus claires😂 Je vous mets le lien vers son super article à la fin du mien (parce que sinon vous allez tous partir direct vers le sien).

J’ai déjà utilisé cette technique pour la poupée Gorjuss et ma sorcière endormie mais j’oublie parfois de l’essayer et je bloque inutilement sur certains motifs.

sorcière endormie le bazar de milipuce

Donc voici comment se sortir de la galère si un jour vous êtes bloqués (changer l’orientation de sa grille peyote/brick stitch est bien sûr la première solution à tester mais si cela n’est pas suffisant, vous pouvez essayer cette méthode). Je précise qu’elle n’a d’utilité que si votre modèle est « désaxé » comme ma sorcière ou mon ours qui sont inclinés pour faire un gros dodo.

Description rapide de ma technique (Lili Azalée vous montre une autre façon de faire… moins bidouille et Cie)

Je photographie mon gribouillage ou j’utilise Paint pour dessiner (vous pouvez aussi partir d’une photographie ou d’un dessin libre de droit). Avec Microsoft Office Picture Manager, j’effectue une légère rotation de l’image que je vais ensuite importer dans BeadTool4. Le but est que certains éléments centraux qui étaient « désaxés » se trouvent bien dans l’axe (vertical ou horizontal) grâce à cette rotation. Je dessine ensuite ces éléments importants, généralement les détails du personnage principal (ici les yeux et le museau de l’ours) mais cela peut-être un élément structurant le dessin comme le balai de la sorcière. Je poursuis ensuite le dessin autour de ces éléments. Comme ce n’est pas très clair, je vais essayer de vous montrer.

Quelques images pour illustrer :

IMAG7595
Sur mon dessin original, le museau est incliné tout comme les yeux des personnages.

 

Screen Shot 12-27-18 at 09.53 AM
L’orientation des yeux et du museau ne « colle » pas avec celle de la grille (j’ai utilisé Paint pour réaliser un dessin et j’ai séparé mes personnages pour travailler plus facilement sur l’ours)
Screen Shot 12-27-18 at 09.54 AM
Quand je dessine les yeux et le museau, le résultat est bof bof
Screen Shot 12-27-18 at 11.12 AM
J’ai effectué une légère rotation du dessin (en utilisant Microsoft Picture Manager). Le museau est désormais placé dans l’axe vertical (colonne de la grille peyote).
Screen Shot 12-27-18 at 09.56 AM
En changeant l’orientation de mon dessin, le résultat est plus prometteur

 

Je vous mets en exemple le résultat obtenu en travaillant sans rotation et celui après rotation. Sans rotation, je n’arrivais pas à positionner correctement la petite fille sur le dos de l’ours et la tête de ce dernier n’était pas inclinée comme je le souhaitais. Après rotation, j’ai pu donner une perspective à l’ours et le positionnement de la fillette s’est fait naturellement.

 

 

Autre exemple avec la sorcière endormie : le balai suit la diagonale, la position de la sorcière est  celle d’une personne assoupie.

 

Bientôt, je vous parle de Beading Fun de Lovelyoupi (un outil pratique que j’utilise lorsque je suis éloignée de mon ordinateur).

Oups j’ai oublié le lien vers l’article de Lili Azalée (à retrouver ici). Pour sauvegarder mon amour propre, Je dirai qu’ils sont complémentaires 😕😂

 

Quelles différences entre les grilles brick stitch et peyote ? Les licornes miyuki vous expliquent tout !

Bonjour bonjour

aujourd’hui, un article rapide et efficace ! Promis pas de blabla inutile. De la sobriété, de la modération, de la concision… Faut que je me rattrape parce que mes collègues du groupe « Savoir créer son propre diagramme brick stitch/peyote » me pensent folle. Il faut dire que je leur ai donné quelques bonnes raisons de douter de ma santé mentale.

La semaine dernière, Emilie alias Coeur Citron nous a lancé un petit défi à l’occasion de la sortie du livre Mes jolies licornes aux éditions Saxe. En quelques jours, une avalanche de diagrammes a déferlé sur le groupe et sur Instagram (#leslicornesmiyuki). Sur son blog, Emilie compilera dans un article toutes nos créations.

En travaillant sur mes diagrammes « licornesques », je me suis dit que c’était l’occasion idéale pour vous montrer les différences entre les grilles peyote et brick stitch (alors ce n’est pas une grande révélation mais comme certaines m’ont posé la question ces derniers mois, je me dis que cela peut toujours servir !).

Tout d’abord, une petite précision :il faut distinguer les techniques (peyote/brick stitch) et les grilles (peyote/brick stitch)

Une grille orientée en peyote peut se tisser avec une technique brick stitch et inversement. Il suffit de faire pivoter la grille à 90° et le tour est joué !

Une grille brick stitch se présente ainsi

grille brick stitch

Une grille peyote est donc identique à ceci près que son orientation est verticale.

grille peyote

Emilie nous a conseillé de ne pas hésiter à modifier l’orientation lorsque nous créons nos diagrammes et que nous bloquons. Cela s’avère quasi-systématiquement payant. Mais parfois, j’avoue que je grille quelques neurones et m’arrache tout de même les cheveux (pour pas grand chose…).

Dernier exemple en date : Samedi, j’ai réalisé une petite licorne avec une grille BS. Elle était mimi mais je pensais qu’elle pouvait être mieux. J’ai essayé de changer l’orientation pour voir si cela améliorait mon diagramme mais je n’ai pas réussi à faire ce que je voulais. J’ai réussi le lendemain en reprenant mon diagramme lama licorne pour le modifier en licorne toute simple. Finalement, les deux têtes de licorne sont toutes les 2 correctes mais chacune avec leurs points forts et leurs points faibles.

Je vous montre les deux côte à côte.

mini licornes par le bazar de milipuce

L’orientation de la grille modifie la forme globale de la création mais également les détails. Mes licornes étant très très petites, cela n’est pas flagrant pour les détails mais les différences de forme sont assez visibles.

Ce que j’apprécie sur le modèle BS c’est la forme du museau et sur le modèle peyote c’est le mouvement de la crinière. Les deux versions se valent (même si l’on peut préférer l’une ou l’autre et que j’ai un peu sous-doté l’une d’elle niveau corne). Cela n’est pas toujours le cas et certains dessins gagnent vraiment au changement d’orientation de la grille !

Je vous mets un exemple avec ma petite créole. A gauche la version en bs et à droite la version peyote.

J’avais créé la version bs et puis je n’étais vraiment pas satisfaite. La forme du visage n’était pas jolie et les cheveux ne me plaisaient pas. En plus, je souhaitais mettre de vrais anneaux pour faire les créoles et cela me semblait compliquer avec cette grille.

En modifiant son orientation, j’ai réglé tous mes problèmes !

femme créole le bazar milipuce
Les anneaux sont très moches non ? Il faudra que je les change !!!!

Bon en voyant ma petite créole, cela me rappelle que je galère pour les couleurs. Mais heureusement, je m’améliore petit à petit… à mesure que mon stock de perles s’enrichit de nouveaux coloris (et ouais je parle en rimes !!! bon je repars en vrille il est donc temps de vous dire A BIENTOT !)

BISES

Tutoriel en images : easy bead pattern et beadtool 4

Bonjour à toutes (et tous ??)

on prend les mêmes et on recommence ! et oui, vous devez vous lasser mais je vous propose encore un article sur les logiciels Easy Bead Pattern (EB pour les intimes) et Beadtool (aka BT). Et promis, c’est le dernier ! Celles et ceux qui auraient loupé les précédents, vous pouvez les retrouver ici et ici.

Sur le groupe Facebook « perles miyuki », j’ai répondu à plusieurs demandes de transformation d’une photo ou d’un dessin en diagramme. Et comme j’étais en congés, je n’ai pas lésiné sur les heures passées. Au total, j’ai réalisé 6 diagrammes ce qui a dû représenter un bon mi-temps. Outre le plaisir de rendre service, cela m’a permis de me perfectionner dans l’utilisation de BT et de me faire une opinion sur la bête.

Après le cinquième diagramme, j’étais convaincue et j’ai acheté la licence. Ne me jugez pas trop sévèrement ! Vous verrez à la fin de l’article, vous comprendrez mon craquage.

Hier, une membre du groupe était frustrée de ne pas parvenir à transformer une image en diagramme à l’aide de EB et elle souhaitait vraiment comprendre comment faire. Je lui ai proposé de faire son diagramme et de m’en servir pour réaliser un nouveau tuto. Cette fois, je ne jongle pas entre les 2 logiciels mais je les utilise séparément.

48864f681d93d2e5621596360ad43d68

Commençons par Easy Bead Pattern (le logiciel totalement gratuit qui permet l’importation, la sauvegarde et l’exportation de son travail mais qui niveau importation est assez médiocre)

Pour les fonctionnalités de base, je vous renvoie aux articles précédents. Je me concentre ici sur le paramétrage et le travail du diagramme.

easy-bead-importation.png
vous choisissez le type de tissage / le nombre de couleurs / vous sélectionnez votre fichier/ la taille (par nombres de colonnes ou par centimètres

Prenons un premier exemple

Je paramètre ainsi :

  • stitch : brick
  • couleurs : 32
  • width : 40 beads
  • height : 40
  • auto-scale : décoché

J’obtiens un truc très laid (pour ne pas dire immonde)

easy bead résultat 40 sur 40

Le fait de ne pas avoir conservé le rapport hauteur-largeur (décochage de la fonction auto-scale) a totalement dilaté ma petite fille. Les couleurs sont toutes fadasses

Exemple 2

Je paramètre ainsi :

  • stitch : brick
  • couleurs : 32
  • width : 70 beads
  • height :
  • auto-scale : coché

easy bead résultat 70 colonnes

La forme est beaucoup mieux (je ne vous montre qu’une petite partie) mais les dimensions sont très grandes.

Exemple 3

Je paramètre ainsi :

  • stitch : brick
  • couleurs : 32
  • width : 20 beads
  • height :
  • auto-scale : coché

easy bead résultat 20 colonne

c’est pas top !

Exemple 3 bis :

Je paramètre ainsi :

  • stitch : brick
  • couleurs : 120
  • width : 20 beads
  • height :
  • auto-scale : coché

easy bead résultat 20 colonnes 120 et quelques couleurs

Vous constatez que plus les dimensions sont importantes, moins il est nécessaire de gonfler le nombre de couleurs.

Désormais, je dois retravailler mon diagramme et pour cela , j’utilise les fonctionnalités proposées par le logiciel (effacer; dessiner, remplacer, etc).

retravail avec easy bead 1
je commence par effacer les surplus de perles
retravail avec easy bead 2
et j’enlève, j’ajoute, j’enlève, j’ajoute…

Pour me faciliter le travail, je place des repères sur l’axe de symétrie (ici au niveau du cou).

Je vous montre le résultat final en fin d’article… suspens, suspens !

C’est parti pour la démo avec Beadtool.

Beadtool 4 (la version gratuite permet l’importation d’images mais ne permet pas la sauvegarde ni l’exportation du travail et toutes les fonctions ne sont pas disponibles).

Exemple 1

J’importe mon image et comme vous le voyez ma grille est trop petite ou mon modèle est trop grand. Comme Alice, vous pouvez faire rétrécir votre modèle ou agrandir votre grille et inversement. Il suffit d’utiliser les flèches bleues placées sur le dessin pour modifier sa taille. Et pour ajouter des lignes et colonnes dans la grille, il suffit de regarder à droite (cela est mieux décrit dans mes précédents articles ou dans celui de Coeur Citron).

bead tool importation

bead tool dimensions
Et voilà tout le monde est à la bonne taille

J’ai choisi de redimensionner mon image.

bead tool transfert 2
Je définis le nombre de couleurs et j’appuie sur commencer
bead tool résultat
le résultat (j’ai déplacé la grille pour avoir l’image sous les yeux ce qui facilite le re-travail)
bead tool retravail2
après quelques minutes de travail

Résultat final après l’exemple 2

Exemple 2

J’ai décidé de réaliser un diagramme plus grand.

bead tool petite fille version 2
j’ai donc ajouté des lignes (67) et des colonnes (31)
résultat avec bead tool version 2
et le résultat après transfert

J’ai retravaillé tout cela grâce aux outils proposés (effacer, ajouter, etc).

Fin du suspens insoutenable

Je vous montre les trois diagrammes dans l’ordre : la version Easy Bead, la version 1 de Beadtool et la version 2 de Beadtool

petite fille avec easy bead pattern par le bazar de milipuce
Version Easy Bead (38 lignes des cheveux situés sous le chouchou jusqu’aux pieds)… je me suis pas trop foulée sur ce diagramme, non ???
petite fille mimi avec bead tool version 1 par le bazar de milipuce
Version 1 Bead tool
petite fille mimi avec bead tool version 2 par le bazar de milipuce
Version 2 Bead Tool : 50 lignes des cheveux situés sous le chouchou jusqu’aux pieds

Vous comprenez maintenant pourquoi j’ai craqué pour la version payante de Beadtool ? L’importation est vraiment aboutie et les options d’exportation sont très pratiques.

Pour celles qui ne souhaitent pas investir, il est tout à fait possible de travailler avec la version gratuite et de faire une capture d’écran une fois le diagramme terminé. Cela est tout à fait gérable pour les petits projets (c’est ce que j’ai fait pour les Bisounours par exemple).

Marie, j’espère que cet article t’aura aidé à mieux comprendre ces deux logiciels. J’espère que tu m’enverras une petite photo de ton tissage si l’un de ces diagrammes te convient.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas.

Je vous mets également les diagrammes réalisés pour les copines du groupe Facebook.

Bises bises

bazar de milipuce barbie.png
réalisé avec Easy bead
logo bayern munich le bazar de milipuce2
avec Bead tool
logo du losc le bazar de milipuce
avec Bead Tool

 

Easy bead Patterns et Bead Tool : petit tuto en photos

Bonjour/bonsoir

Aujourd’hui, je vous explique comment je jongle entre BeadTool (dont la version gratuite ne permet pas d’enregistrer son travail ni de le transférer sous un autre format) et le logiciel Easy Bead Patterns (totalement gratuit, totalement in english et dont le transfert d’images est bof bof bof).

Pour un descriptif du premier, je vous conseille la lecture du super article de Cœur Citron et pour le second, vous pouvez aller zyeuter mes archives (allez je suis sympa… l’article se trouve juste ici).

Parlons peu, parlons bien et surtout regardons les images du livre comme les grands enfants que nous sommes.

Pour le tuto, j’ai trouvé une image mimi et de saison sur le site pixabay. Je précise qu’elle est libre de droits.

christmas-2973900_960_720.png
trop mimi !

 


Dans BeadTool (version gratuite) :

  1. Je télécharge mon image
  2. J’ajuste mon image pour obtenir une taille qui me convient
  3. J’ajuste ma grille en ajoutant ou supprimant des lignes et je choisis le type de tissage que je souhaite réaliser
  4. Une fois que cela me convient, je transfère mon image en diagramme
  5. Je sélectionne le nombre de couleurs et hop, je commence le transfert

Je vous laisse découvrir les étapes en images (si ce n’est pas clair, posez vos questions en commentaire pour que les réponses profitent à tous).

tuto le bazar de milipuce.png
un vue d’ensemble et pour les détails c’est juste en dessous!

tuto le bazar de milipuce 1tuto le bazar de milipuce 1b3 tuto le bazar de milipuce4 tuto le bazar de milipuce5. tuto le bazar de milipuce

 


Avec Easy Bead Patterns

tuto le bazar de milipuce3.png

Et comme avec les enfants, je vous récompense avec un petit diagramme car vous avez été très sages et attentifs !

pingouin peyote noel le bazar de milipuce tuto.png

Bises à tous et à bientôt

Et pensez à vous abonner à la lettre d’information, à ma page facebook ou à mon compte instagram (voire aux trois à la fois hihihi).